Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Pagny-sur-Moselle à la tête du réseau ferroviaire lorrain

La construction du bâtiment de Commande Centralisée du Réseau (CCR) de Lorraine a dernièrement commencé à Pagny-sur-Moselle. Tout sera désormais télécommandé à distance. L’édifice jouxtera le Centre de gestion de la Ligne à Grande Vitesse Est-européenne, opérationnel depuis 2006. La nouvelle structure, qui fera office de véritable tour de contrôle, s’inscrit dans le cadre du vaste projet de modernisation et de rationalisation du réseau ferroviaire lorrain qui représente un investissement de 137 millions d’euros.

Le nouveau bâtiment technologique de Pagny-sur-Moselle revient à lui seul à 10 millions d’euros. Il vise à centraliser toutes les commandes du réseau, dont certains aiguillages fonctionnent encore aujourd’hui de façon mécanique ou électromécanique en actionnant un levier, principe de conception qui remonte à la fin du XIXème siècle. Il y a deux ans, pour effectuer le trajet Lunéville-Thionville, soit un peu moins de 120 km, la circulation d’un train nécessitait l’intervention de 17 postes d’aiguillage, soit en moyenne un tous les 7 km. Ces postes, aujourd’hui disparus, généraient des coûts d’exploitation et de maintenance très élevés. Depuis, certains postes comme ceux de Metz-Sablon ou de Nancy ont été informatisés.

La commande centralisée constitue une évolution majeure. Elle doit améliorer la gestion de la circulation de l’ensemble du réseau ferroviaire. Le centre de Pagny-sur-Moselle, avec sa salle d’exploitation de 800 mètres carrés, sera au cœur dispositif. 240 personnes travailleront sur la partie exploitation du trafic et une quarantaine dans les fonctions supports. Néanmoins, cette modernisation devrait au final réduire d’un tiers l’ensemble des effectifs actuels.

Pagny-sur-Moselle a été choisi car la commune est située sur un important nœud ferroviaire. Elle dispose par ailleurs d’une excellente desserte et le foncier utilisé pour l’implantation du bâtiment appartient déjà à Réseau Ferré de France (RFF). Le nouveau centre perpétue en quelque sorte la tradition ferroviaire très ancienne de la ville.

En 2015, quatre secteurs de circulation seront à commande informatisée : Metz-Ville, Metz-Sablon Ouest, Metz Sablon Est et Onville-Novéant. D’ici 2023, sept autres secteurs seront couverts. En 2030, la commande centralisée gérera l’ensemble du trafic ferroviaire lorrain et celui d’une partie du Grand Est. Il n’y aura en effet que 16 CCR en France.

A noter enfin que sur l’enveloppe globale de 137 millions d’euros prévue pour la refonte du réseau ferroviaire lorrain, 51 millions d’euros sont dédiés à la modernisation des postes du secteur d’Onville-Novéant et 76 millions d’euros à celle du secteur de Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/06/23/des-travaux-pour-ameliorer-loffre-ter/). Par ailleurs, 200 millions d’euros seront au total investis en 2013 sur le réseau ferré de la région, dont 130 millions d’euros pour le renouvellement des voies entre Longwy, Thionville et  Béning-lès-Saint-Avold, plus important chantier du genre en France.

2 août, 2013 à 18:47


Un commentaire pour “Pagny-sur-Moselle à la tête du réseau ferroviaire lorrain”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Le poste central de Pagny-sur-Moselle commandera également l’ensemble des 406 kilomètres de la Ligne à Grande Vitesse Est-Européenne entre Paris et Strasbourg.


Laisser un commentaire