Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Fermeture de Voit France à Henriville

En difficultés financières, Voit France, usine d’emboutissage et de montage de pièces métalliques pour le marché automobile, installée sur la mégazone de Henriville, près de Freyming-Merlebach, a dernièrement fermée. Placée en redressement judiciaire en février 2013, l’entreprise n’a pas su enrayer la diminution des commandes chez les sous-traitants automobiles. N’étant pas suffisamment compétitive, l’usine n’a pas obtenu les nouveaux marchés escomptés. Si bien que sur les 110 personnes travaillant sur le site, 63 qui étaient en CDI sont licenciées et 21 employés en CDD et intérimaires se retrouvent sur le carreau. Un plan de cession partielle ordonné par le Tribunal de Commerce de Sarreguemines va néanmoins permettre à 26 salariés d’être reclassés chez Magna Lorraine Emboutissage, un autre sous-traitant automobile également implanté à Henriville (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/05/20/croissance-et-developpement-de-mle-a-henriville/).

Voit France avait été créé en 1998 par sa maison mère allemande, Voit. En 2009, la filiale était devenue indépendante, après avoir déjà frôlé la fermeture. Bien que n’ayant le marché automobile que pour seul débouché, l’entreprise avait renoué avec le succès jusqu’en 2012. Elle avait même engagé des extensions pour faire face à l’afflux de commandes. Malgré une production annuelle de 30 millions de pièces, notamment des éléments de fixation pour siège automobile, elle n’a pu éviter la chute.

2 août, 2013 à 18:41


Laisser un commentaire