Accueil Actualité 7 000 arbres plantés autour de Vittel

7 000 arbres plantés autour de Vittel

3 min lues
2
0
29

Nestlé Waters France a initié en 1992 un programme de protection de ses eaux minérales. L’idée était à l’époque de convaincre les agriculteurs de cohabiter avec les sources naturelles et de remettre en question certaines de leurs pratiques, afin de maintenir la qualité des sources. L’opération « zéro pesticide » fut alors lancée sur plus de 11 000 hectares de zone protégée répartie sur le territoire de onze communes vosgiennes.

Le programme, mené par Agrivair, une filiale du groupe, se poursuit encore aujourd’hui avec la plantation de 7 000 arbres dans la zone de protection qui correspond à l’impluvium des eaux de Vittel, Contrex et Hépar. Celle-ci recueille les eaux de pluies et la fonte des neiges pour alimenter les sources souterraines. Des érables, des merisiers, des noyers et des haies prendront prochainement racine sur les terres d’agriculteurs volontaires. De leur côté, les exploitants pourront d’ici 25 ans valoriser le bois, soit en production de biomasse, soit en bois de chauffage ou encore, pour ce qui est du merisier, en bois d’œuvre. Il s’agit donc d’un partenariat gagnant-gagnant sur le long terme qui se base sur le principe de l’agroforesterie.

Les arbres disposent en effet d’une capacité de dépollution. A l’instar d’un filtre, ils limitent une partie de la lixiviation des nitrates, permettant ainsi de réduire la pollution des nappes phréatiques, ce qui est particulièrement intéressant pour la gestion des zones de captage en eau potable. Par ailleurs, les arbres vont développer un système racinaire qui va s’enfoncer et mobiliser des nutriments au bénéfice du blé.

Pour Nestlé Waters France, l’objectif final est de maintenir l’intégrité des eaux tout en réintroduisant un équilibre naturel. La société encourage par exemple l’élevage de coccinelles pour lutter contre les pucerons.

7 000 arbres plantés autour de Vittel dans Actualité logo-nestle-waters-2

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

2 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    26 juillet, 2013 à 19:08

    Nestlé Waters a mis en place un périmètre protégé de 10 000 hectares, dont 6 000 d’usage agricole, autour des sites de captage des eaux de Vittel et Contrex. Cette mesure a été prise en concertation avec les agriculteurs, afin d’endiguer l’élévation du taux de nitrates. Les agriculteurs n’utilisent plus de produits phytosanitaires ni d’engrais chimiques, mais privilégient au contraire certaines cultures, biologiques de préférence, comme la luzerne plutôt que le maïs, trop gourmand en eau.

  2. Groupe BLE Lorraine

    24 juillet, 2019 à 19:41

    Déjà pointée du doigt pour la surexploitation de la nappe phréatique du grès du Trias inférieur, la direction de Nestlé Waters Vosges a dernièrement présenté son plan Vosges 2022 qui comprend des évolutions de carrières, des formations et des départs volontaires d’ici 2022. Au total, plus de 110 postes seraient supprimés. Rappelons qu’en 1989, 4 200 personnes étaient employées sur les sites de Vittel et de Contrexéville. Elles n’étaient plus que 1 232 tous contrats confondus en 2019.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Don ministériel aux Musées de la Cour d’Or de Metz ?

Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre français de la culture, envisage de léguer aux Musé…