Accueil Actualité Basket : Joeuf est Champion de France cadets !

Basket : Joeuf est Champion de France cadets !

2 min lues
2
0
12

Historique ! Après avoir échoué en finale en 2012 face à l’Union Rennes (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/05/29/basket-les-jeunes-de-joeuf-homecourt-vice-champions-de-france/), les cadets du Joeuf-Homécourt Basket ont cette année été sacrés Champion de France. Ils ont pour cela battu en finale Aix-en-Provence, qui était pourtant favori, 60 à 56 dans le chaudron vert de la salle Jean Wurtz. Une première pour le club !

Des encouragements assourdissants s’échappent des tribunes. Joeuf est une cité qui vit le basket. La ville accueillait pour la seconde année consécutive les phases finales du championnat de France cadets grâce à un incroyable concours de circonstances. Le public en ébullition a vibré. Après une entame de match mal négociée face à Aix-en-Provence, les Joviciens, portés par près de 1 000 spectateurs, ont petit à petit réussi à renverser la tendance pour s’imposer dans le money-time. S’en est suivi un envahissement du terrain pour couronner cet incroyable succès populaire.

La passion a récompensé le basket lorrain de la plus belle des manières, aussi bien sur le terrain que dans les tribunes. La vieille maison verte a pris un sacré coup de jeune !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

2 Commentaires

  1. Groupe BLE Lorraine

    27 octobre, 2013 à 23:48

    Le basket à Jœuf est un monument, une institution particulièrement vivace et prolifique qui suscite un engouement particulier. Même si leur club n’évolue plus qu’en Nationale 3, soit la cinquième division française, après avoir côtoyé à plusieurs reprises l’élite de 1973 à 1978, les basketteurs joviciens ont en effet le privilège de bénéficier d’un soutien populaire étonnant à ce niveau. Des supporteurs fidèles toujours aussi nombreux qui entretiennent l’héritage glorieux des épopées passées. La ville a pourtant perdu la moitié de sa population ou presque. De 13 000 habitants en 1960, Joeuf n’en compte plus aujourd’hui que 7 000. Malgré les aléas socioéconomiques, la passion populaire pour le basket ne s’est jamais démentie. A tel point que la salle Jean Wurtz est un vrai chaudron. Un chaudron qui résiste au milieu de places fortes disparues.

  2. Groupe BLE Lorraine

    5 novembre, 2014 à 20:51

    Aujourd’hui en Nationale 2, soit la quatrième division, Joeuf a fréquenté l’élite du basket français trois saisons entre 1973 et 1978. Son premier match au plus haut niveau fut disputé à domicile contre le champion en titre de l’époque, Berck.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Un nouveau foyer d’accueil médicalisé

Un nouveau bâtiment viendra bientôt compléter les structures déjà existantes en faveur des…