Accueil Actualité Après Kill Bill, Kill Mittal !

Après Kill Bill, Kill Mittal !

3 min lues
0
0
20

Après plus de 20 mois de lutte sociale, la procédure d’extinction définitive des hauts-fourneaux du site sidérurgique de Hayange-Florange constitue un cinglant revers pour le gouvernement français (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2013/02/27/hayange-florange-est-le-gandrange-de-hollande/), qui est apparu divisé sur ce dossier.

En 2030, Mittal a fait main basse, puis fermé la majorité des aciéries mondiales, mettant à la rue des milliers de métallurgistes. « Pour ces hommes, lassés des promesses non tenues et des fermetures à répétition, quand toutes les médiations ont échoué, une seule solution : kill Mittal (tuer Mittal) ». C’est en tout cas ce que propose un jeu vidéo en ligne créé un par un jeune Lorrain (voir : http://www.killmittal.com/).

Le but est de se batte contre le magnat de l’acier, l’Indien Lakshmi Mittal, représenté sous les traits d’un robot, afin d’empêcher la fermeture d’une énième usine. Pour y parvenir, le joueur, qui entre dans la peau d’un métallo, doit rallier les autres ouvriers à sa cause et les inciter à se rebeller pour affronter les forces de l’ordre avec des barils, des poutres ou encore des voitures.

Le jeu est directement inspiré de la fermeture des hauts-fourneaux de Hayange-Florange (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t1479-siderurgie-arcelormittal-sacrifie-la-filiere-liquide-lorraine-sur-lautel-des-profits). L’histoire des ouvriers lorrains était tout simplement un bon sujet pour le concepteur de ce divertissement, avec des héros et un méchant. Avec un style cartoon dans lequel on ne voit jamais de sang, celui-ci entend illustrer à sa façon l’héroïsme contemporain à travers le combat de ces ouvriers qui se battent pour garder leur emploi. Mais même dans cette fiction la victoire n’est pas assurée. Une fois le robot Mittal vaincu, il se murmure déjà que ce dernier sera vite remplacé par un ennemi encore plus puissant. La guerre ne fait que commencer.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Une rentrée marquée par les restructurations scolaires

Après les centaines de suppressions de postes dans l’académie de Nancy-Metz, de loin la pl…