Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Nouvelle équipe et nouveau projet à Walygator

Le Tribunal de Commerce de Metz a dernièrement ordonné la cession du parc Walygator. Cette décision, qui a surpris les acquéreurs eux-mêmes, est venue sanctionner la mauvaise gestion des frères Le Douarin. Après quelques années à succès, ces derniers ont creusé un passif de 12 millions d’euros. Certains prestataires de service ont mis la clé sous la porte à force d’attendre leur argent. Si bien que le parc a été placé en redressement judiciaire en novembre 2012. Au cours de la procédure, de nouvelles dettes ont été créées, d’un montant de près de 350 000 euros. Les salaires du mois de février des 40 employés permanents du site n’ont pas été payés. Le parquet de Metz soupçonne par ailleurs des transferts de fonds entre la trésorerie de Walygator et des établissements de nuit que les deux forains auraient achetés ces derniers mois grâce à l’argent du parc. D’où les difficultés financières rencontrées par le site en 2012, que les Le Douarin attribuaient à la météo.

Nouvelle équipe et nouveau projet à Walygator dans Actualité walygator-parc-tangor

Le Tang’or ne sera plus loué (Crédits photo : Moselle Tourisme)

La destinée du parc d’attractions de Maizières-lès-Metz est désormais entre les mains de quatre repreneurs locaux. Leur plan de reprise à 4 millions d’euros a en effet emporté la conviction de la chambre commerciale. Un soulagement pour le personnel, d’autant plus que les 250 saisonniers sont maintenus.

Après le rachat du parc pour 1,6 millions d’euros, les investisseurs ont trouvé un endroit en très mauvais état. L’an dernier, quatre attractions ne fonctionnaient pas. L’Anaconda était lesté pour ne pas trop vibrer. Les toilettes étaient hors service. Par conséquent, les nouveaux propriétaires entendent pour commencer remettre le parc en état de fonctionnement. Ils comptent en outre racheter plusieurs attractions qui étaient jusqu’à présent louées à une société spécialisée. Huit manèges, dont le fameux Tang’or, n’appartiennent en effet pas à Walygator. Ces acquisitions représentent un investissement de 1,2 millions d’euros. Ce montant s’ajoute à la remise en état d’autres manèges évaluée à 551 000 euros. Une zone indoor pour les tout-petits sera par ailleurs aménagée. Un service de restauration interne sera également mis en place. Les nouveaux dirigeants veulent ainsi en finir avec l’externalisation des services. A l’avenir, tout devrait être géré par le personnel. C’est une source de revenus indispensable. Les repreneurs tablent aussi sur un partenariat avec un grand groupe hôtelier pour lancer un programme immobilier d’ampleur.

La nouvelle équipe mise sur 380 000 entrées cette saison pour boucler la saison à l’équilibre.

Walygator Parc logo

10 mai, 2013 à 18:14


3 Commentaires pour “Nouvelle équipe et nouveau projet à Walygator”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    6 avril 1989 : Ouverture du parc Big Bang Schtroumpf, premier parc à thème en France, puisque Disney et Astérix sont en construction, après un investissement de 720 millions de francs. Deux millions de visiteurs sont espérés.

    23 avril 1989 : Mise en service de la gare SNCF Big Bang Schtroumpf, première du genre en France. Seul Disneyland Paris possède, aujourd’hui, une gare.

    29 septembre 1989 : Le parc annonce la suppression de 362 emplois. La fréquentation est très inférieure aux attentes.

    26 octobre 1990 : Après une deuxième saison qui n’a attiré que 400 000 visiteurs, la société gestionnaire dépose le bilan.

    19 décembre 1990 : Le groupe Walibi rachète le parc pour 55 millions de francs. Celui-ci devient Walibi Schtroumpfs.

    19 avril 2003 : Fin du contrat de licence avec Peyo. Le site rouvre alors sous le nom de Walibi Lorraine.

    13 mai 2006 : Vente de Walibi Lorraine aux frères Le Douarin.

    30 août 2006 : Les frères Le Douarin révèlent la nouvelle identité du parc qui devient Walygator. Ils annoncent une nouvelle attraction, la Terror House.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Certaines attractions ont quitté le parc, à l’image de la grande roue et de la pieuvre. D’autres ont été acquises, comme un carrousel 1900, un minigolf animé et un parcours d’accrobranches. Beaucoup d’argent a également été investi pour remettre en état des attractions qui ne fonctionnaient plus, comme la Dark Tower, le Tang’Or, qui était à l’arrêt depuis deux ans, ainsi que l’Anaconda. La célèbre montagne russe en bois, qui a fait la renommée du parc, a en effet été remise à niveau moyennant une facture de 362 000 euros. Cela dit, l’X-Trem show constitue la grande nouveauté de cette saison. Il s’agit d’un spectacle sur le thème de James Bond qui se déroule dans plusieurs endroits du parc. Il a spécialement été conçu pour Walygator. 140 000 euros ont été investis rien que pour les décors et le matériel.

    Un autre chantier vise à redonner des couleurs au parc. Fini le noir, le rose pâle ou le vert kaki que l’on trouvait un peu partout dans les allées. Désormais, tout est vert pomme et rose fushia, les nouvelles couleurs joyeuses de Walygator, celles qui habillent le nouveau logo et la nouvelle mascotte. Par ailleurs, l’ensemble des restaurants changent de nom et sont en train d’être refaits. Chacun aura un thème : New York, le saloon, l’Italie, les tropiques, etc. Enfin, tous les plans d’eau et les rivières du parc ont été vidés et curés. Des tonnes de vases ont été extraites. Du coup, ça sent bien meilleur au bord de l’eau. Un détail qui fait aussi la différence.

  3. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Le G-Lock, nouvelle attraction à sensations fortes de Walygator, a été mise en route le 30 avril dernier, avec un mois d’avance. Les amateurs embarquent dans des fusées tournantes de quatre places pour deux minutes dans le monde de la 4 G la tête en bas. Le G-Lock est situé dans la zone du Space world. Cette dernière, qui a été réaménagée, a été dotée d’un nouveau point de restauration.

    Depuis la reprise du parc par la nouvelle équipe le 6 mars 2013, trois millions d’euros ont été investis dans la rénovation des lieux, dont 350 000 euros rien que pour l’Anaconda et ses sièges capitonnés flambant neufs. Walygator dispose à présent de peintures fraîches, d’abords fleuris et de 15 points de restauration. Outre le G-Lock, le Waly Boat, avec son parcours dans les pays européens, le nouveau Baby parc, le Silver Express et le Space Light font partie des nouveautés 2014. Au total, le parc propose 60 attractions et spectacles.


Laisser un commentaire