Accueil Actualité Transports : la desserte de la ZAC d’Augny en question

Transports : la desserte de la ZAC d’Augny en question

4 min lues
1
0
482

Faire les magasins à la ZAC d’Augny est une véritable galère pour les usagers des transports en commun. C’est un parcours du combattant pour relier la zone Actisud au terminus de la ligne 21 du MET’, situé à Moulins-Tournebride. S’aventurer au-delà du Cora de Moulins-lès-Metz se révèle être un exercice particulièrement périlleux puisqu’aucun aménagement ne permet de garantir la sécurité des piétons sur la longue ligne droite menant jusqu’à la zone Actisud-Dunil située à l’intérieur de la ZAC d’Augny. Les piétons doivent en effet faire attention aux véhicules qui arrivent à toute vitesse aux ronds-points pour rejoindre l’A 31. La puissante Fédération des Commerçants de Metz exercerait-elle un lobbying pour éviter la fuite des chalands du centre-ville vers la périphérie en rendant difficile son accès ?

Une desserte de la ZAC d’Augny existe pourtant bien depuis la redéfinition du réseau des bus. Après la ligne 101 qui permettait déjà de relier la zone Tournebride à la ZAC d’Augny, une mini-ligne a en effet été mise en place. Elle dessert neuf arrêts entre Tournebride et la gare d’Augny, dont la ZAC, du lundi au samedi. Celle-ci fonctionne avec des courses régulières mais aussi sur réservation.

En raison de la configuration actuelle de la voirie sur la ZAC, le déploiement d’une véritable ligne de bus paraît compliqué. Cela pourrait entraîner le non-respect des horaires quand la ZAC est saturée. L’aménagement d’un couloir spécifique pour les bus pourrait résoudre le problème.

La zone Actisud emploie plus de 5 000 personnes (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/02/16/le-geant-actisud/). Sa desserte par les transports en commun apparaît indispensable et incontournable, d’autant plus avec la concrétisation du projet Waves Grand Sud (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/01/18/waves-grand-sud-deploie-sa-vague-a-actisud/). Les commerçants s’acquittent tous du versement transport et méritent qu’une solution leur soit apportée. Un bus toutes les dix minutes, en période de pointe, serait l’idéal pour permettre aux employés de se rendre sur leur lieu de travail et assurer aux clients un meilleur déplacement. Les projets d’aménagement de l’ancienne Base Aérienne 128 doivent amener une refonte totale des transports dans le secteur (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/02/22/installation-du-consortium-ecomouv%E2%80%99-sur-la-ba-128-de-metz-frescaty/). Dès lors, pourquoi ne pas prolonger la ligne de chemin de fer désaffectée de Montigny-lès-Metz qui passe par Marly-Frescaty pour désenclaver la zone par un tramway ?

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. PITIOT

    24 avril, 2018 à 20:06

    A l’arrêt Moulin Tournebride faire en sorte que l’on puisse avoir un système de navette régulier et plus conséquent

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les défis de la Lorraine étudiante

La Lorraine compte 82 000 étudiants. Elle se situe à la troisième place des provinces fran…