Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Médecine en 3D à Robert Schuman

Grâce à leur salle d’opération hybride, la seconde en Lorraine, les chirurgiens vasculaires de l’Hôpital Robert Schuman de Metz voient en temps réel ce qui se passe à l’intérieur du corps du patient quand ils opèrent.

Il s’agit d’une salle d’opération dans laquelle tout un service de radiologie est intégré. La technologie utilisée fait appel aux dernières avancées de l’imagerie médicale. Si l’utilisation d’appareils de radiologie pendant les opérations de chirurgie vasculaire ne constitue pas une nouveauté, la salle hybride messine permet néanmoins de réaliser des images en trois dimensions. La fusion de l’image acquise avec celle donnée par un scanner, passé auparavant, permet de gagner en précision. Les organes internes, les os, les vaisseaux sanguins s’affichent en salle d’opération et dans la régie qui la jouxte. C’est là qu’un manipulateur radio, en contact audio avec la salle d’opération, supervise le travail des images. Il prépare également la pompe à produit de contraste qui sert à améliorer l’image. L’utilisation des nouvelles technologies, avec des facilités à retrouver rapidement les lieux radiographiés, permet en outre de diminuer les quantités utilisées. Le patient gagne en confort. Ces produits sont en effet toxiques pour les reins à des doses trop importantes.  

L’activité de la salle d’opération hybride provient pour le moment essentiellement de la chirurgie vasculaire, avec par exemple le traitement d’anévrisme par prothèse et la pose de stents lorsque des vaisseaux sont en train de se boucher.

21 avril, 2013 à 16:07


Laisser un commentaire