Accueil Actualité ONF Lorraine : faire mieux et plus avec moins

ONF Lorraine : faire mieux et plus avec moins

4 min lues
1
0
2

La nouvelle mission de l’ONF (Office National des Forêts) repose sur une contradiction. L’organisme (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t476-onf-et-gestion-de-la-foret-en-lorraine) doit désormais non seulement protéger et gérer durablement la forêt, mais également valoriser et développer la filière bois en Lorraine (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t1231-pour-la-creation-dune-veritable-filiere-bois-en-lorraine). L’action environnementale de l’office entre dans une logique plus économique. Le tout avec moins d’effectifs, dans un contexte de contraintes budgétaires et de Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) initiée par l’ancien gouvernement français (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t1741-onf-restructurations-aussi-dans-la-foret-lorraine).

En Lorraine, l’érosion des effectifs forestiers a été fixée à 1,9 % dans le contrat d’objectifs et de moyens 2012-2016. L’ONF disposera ainsi dans notre province de 563 fonctionnaires et de 180 ouvriers d’ici 2016, répartis au sein de sept agences et de 49 unités territoriales. A travers cette réorganisation contestée, les personnels dénoncent une nouvelle «  dégradation des conditions de travail et du service rendu ». Fortement exposés aux accidents et aux maladies, les métiers de la forêt comptent parmi les plus difficiles.

Avec 841 000 hectares de forêts, la Lorraine possède un remarquable potentiel en la matière qui mérite d’être valorisé et surtout concrétisé en termes d’emplois. Les deux tiers de sa forêt sont publiques. En effet, 223 000 hectares de forêts sont domaniaux et 363 000 autres hectares appartiennent aux collectivités territoriales. La filière bois lorraine emploie aujourd’hui environ 23 000 personnes. Elle génère un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros. Les scieries, qui constituent des activités de première transformation, ont vu fondre leur effectif au fil de la crise et des restructurations (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t1726-la-fin-de-la-scierie-dhaselbourg). En plus de la consolidation de ces entreprises généralement familiales, l’accent doit maintenant être mis sur les activités de seconde transformation, dans lesquelles la Lorraine n’a pas suffisamment investi, à la différence des Länder allemands. A tel point que la situation est paradoxale : la Lorraine exporte son bois pour le voir revenir transformé et commercialisé sous forme de panneaux ou de meubles.

ONF Lorraine : faire mieux et plus avec moins dans Actualité logo-ONF

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    22 janvier, 2014 à 23:01

    L’ONF gère les forêts publiques. Ces dernières, qu’elles soient domaniales ou communales, représentent les deux-tiers de la surface forestière en Lorraine. L’ONF vend aussi aux plus offrants. Des Luxembourgeois, des Allemands, des Belges et des Français qui, lorsqu’un scieur local débourse 100 euros pour une grume de chêne, en offriront 110 euros. Ces acheteurs européens ne sont rien d’autre que des traders qui spéculent et revendent ensuite aux Chinois. L’ONF doit prendre conscience que l’heure est grave et que dans un an, il sera trop tard. Il lui faut vendre aux locaux, lesquels transformeront avant de vendre à l’exportation.

    Une quarantaine de scieries de feuillus survivent encore en Lorraine.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Tourisme industriel : création d’une Route du Feu en Moselle et en Sarre

Une Route du Feu a dernièrement été créée en Moselle et en Sarre à l’initiative du SaarMos…