Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Pour le retour de la corne sculptée à Metz

Selon la tradition rapportée par les historiens de Metz, il existe une unique corne sculptée en ivoire, celle qui ornait le monument funéraire de Louis Le Pieux dans l’Abbaye Saint-Arnoul de Metz. Alors que tout le monde s’accordait sur sa disparition, elle a dernièrement été retrouvée au Rijksmuseum d’Amsterdam.

Pour le retour de la corne sculptée à Metz dans Actualité corne-sculptee-metz

La corne d’élan sculptée doit revenir à Metz (Crédits photo : Rijksmuseum d’Amsterdam)

Fermé depuis dix ans, le Musée néerlandais profita de sa rénovation pour lancer en décembre 2012, une étude au carbone 14 d’une étrange corne d’élan détenue dans ses réserves. Les analyses scientifiques révélèrent que l’animal serait mort entre 900 et 1025. Trop tôt par rapport au style de la sculpture qui évoque un travail de la fin du XIème ou du début du XIIème siècle. La décoration a probablement été réalisée un ou deux siècles après la mort de l’élan. De grande taille (52 x 79 cm) et sculptée sur son pourtour du côté convexe, ainsi que sur sa racine et ses cinq andouillers, la corne possède un décor d’inspiration végétale, avec notamment un rinceau de vignes, et animale présentant des lions, des serpents, des dragons et des créatures hybrides. Totalement atypique, l’objet suscite de nombreuses questions quant à son origine, puisque le matériau utilisé renvoie à une provenance nordique, et à sa fonction au sein du trésor de l’Abbaye Saint-Arnoul, située à l’époque dans le quartier du Sablon à Metz.

A partir du 13 avril 2013, date de réouverture du Rijksmuseum, la corne d’élan messine sera exposée parmi les plus belles pièces médiévales de la collection du musée néerlandais. Le Groupe BLE Lorraine demande qu’elle soit restituée à la Lorraine pour réintégrer les Musées de la Cour d’Or de Metz.

1 mars, 2013 à 22:46


Un commentaire pour “Pour le retour de la corne sculptée à Metz”


  1. Veillon écrit:

    Il faut savoir comment le Riksmuseum a acquis cette corne.
    Si elle a été achetée, elle reste où elle est. Les œuvres voyagent et c est heureux.
    Seules les œuvres dérobées doivent être restituées…


Laisser un commentaire