Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Disparition des prairies herbagères en Lorraine

Entre 1989 et 2012, 150 000 hectares de prairies permanentes ou naturelles ont été rayés de la carte en Lorraine au profit des cultures céréalières, maïs en tête (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/03/02/etat-de-l%E2%80%99agriculture-en-lorraine/). A ce rythme, le terroir lorrain ressemblera bientôt à l’océan de céréales qui a englouti l’Alsace et les vastes plaines d’openfield de Champagne.

En agissant ainsi, on se prive d’un puits de carbone qui capte quatre fois plus de CO2 à l’hectare, on annihile un réservoir de biodiversité qui abrite 60 fois plus d’espèces animales et végétales, on détruit un rempart contre l’érosion, la pollution des sols et de l’eau et on élimine une éponge à précipitations, ainsi qu’un terrain de butinage essentiel pour les abeilles.

L’image très bucolique des vaches au pré est en sursis là où elle subsiste encore.

1 mars, 2013 à 22:19


Laisser un commentaire