Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Un Pôle pour sauver les émaux de Longwy

Les Emaux d’Art Leclercq et les Emaux Saint-Jean l’Aigle, dirigés par deux Meilleurs ouvriers de France médaillés d’or, ont dernièrement décidé de s’associer pour faire perdurer cette tradition et fonder le Pôle Emaux de Longwy, manufacture d’excellence internationale.

Un Pôle pour sauver les émaux de Longwy dans Actualité musee-emaux-longwy

Musée des Emaux à Longwy (Crédits photo : Lycée Alfred Mézières)

Si chaque établissement gardera ses spécificités et ses créations, l’originalité de ce nouveau pôle résidera également dans la fabrication des moules par usinage et la mise au point d’une céramique spécifique pour la fabrication de manches de couteaux recouverts en émaux. Le centre relancera en outre des productions abandonnées au XIXème siècle, en particulier de la porcelaine, de la barbotine et de la majolique. Une unité de production collective de biscuits comportera enfin un bureau d’étude et un atelier.

Le Pôle Emaux s’installera dans une écoconstruction passive dans l’agglomération de Longwy. Un emblème distinctif en acier recouvert de plaque d’émaux sous la forme d’un oiseau bleu couronnera le bâtiment de 1 500 mètres carrés à l’architecture inspirée du Centre Pompidou-Metz (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t74-centre-pompidou-metz). La structure abritera une aire de fabrication avec six ateliers et un laboratoire, une aire d’animation touristique patrimoniale et scolaire, un atelier de formation professionnelle de niveau CAP à doctorat, une bibliothèque, une boutique, une cantine atelier avec des produits du terroir, une galerie d’exposition avec production traditionnelle et contemporaine, un espace d’accueil avec amphi-vidéo, ainsi que des parkings. Le public pourra également découvrir des ateliers reconstitués comme au XIXème siècle avec machines et procédures techniques, maintenance de l’outillage et création de nouveaux moules pour flacons à parfum par exemple. Une cuisson à l’ancienne au feu de bois sera également en activité.

Le futur Pôle Emaux, qui emploiera huit personnes, se veut d’ores et déjà une vitrine d’excellence « 100 % Longwy et 100 % fait main », attestée par une charte de qualité et d’authenticité.

20 février, 2013 à 20:18


Un commentaire pour “Un Pôle pour sauver les émaux de Longwy”


  1. Stachow écrit:

    Bonjour je voudraais savoir la valeur marchande d une assiete ( intitulé le train série limitée )


Laisser un commentaire