Accueil Culture et patrimoine Filière du luxe en Lorraine

Filière du luxe en Lorraine

2 min lues
2
0
94

Cristallerie, orfèvrerie, faïencerie, menuiserie en sièges, confection de linge de maison, broderie, art floral, ustensiles haute gastronomie, l’industrie du luxe lorraine ne manque pas d’atouts. Dotée de ressources naturelles importantes (sable, grès à quartz, bois et eau en abondance), la Lorraine a su depuis le XVIème siècle faire de sa terre une richesse et donner naissance à des manufactures d’exception, témoin d’un savoir-faire séculaire. Mais pour perdurer, celles-ci doivent constamment innover et développer de nouvelles créations.

La filière du luxe lorraine n’est pas homogène. Elle rassemble aussi bien de célèbres manufactures comme Baccarat, qui emploie plus de 750 salariés, que de petits ateliers artisanaux le plus souvent installés à l’extérieur des villes qui ont vocation à rester des entreprises unipersonnelles. On estime que le secteur compte un peu plus de 1 000 ateliers, manufactures comprises et pèse environ 3 500 emplois directs.

Rappelons que cette filière Arts-luxe-créations est particulièrement stratégique pour la Lorraine qui dispose d’atouts uniques. Par exemple, le bourg de Liffol-le-Grand, 3 200 habitants, dans les Vosges, concentre à lui seul, cinq entreprises labellisées « Entreprises du Patrimoine vivant ».

Filière du luxe en Lorraine dans Culture et patrimoine lorraine-terre-de-luxe

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Culture et patrimoine

2 Commentaires

  1. Groupe BLE Lorraine

    12 septembre, 2014 à 20:05

    La Lorraine est la seconde région de France pour la filière des métiers d’art. Elle se distingue notamment par l’excellence de sa formation. La filière Art, luxe et création compte près de 1 200 entreprises et pèse environ 3 500 emplois. 42 établissements sont classés « entreprise du patrimoine vivant », à l’image de la Licorne Verte à Allain, près de Toul.

    A noter que près de 800 jeunes et plus de 100 adultes en formation de reconversion professionnelle suivent chaque année un enseignement de qualité au sein de 32 entreprises de la filière.

  2. Groupe BLE Lorraine

    20 novembre, 2016 à 12:17

    Depuis le XVIème siècle, la Lorraine a su faire de ses terres une richesse (bois, sols et eau) et donner naissance à des établissements prestigieux. Pour ne citer qu’eux, les Cristalleries de Saint-Louis et de Baccarat, les faïenceries de Lunéville, les Emaux de Longwy ou encore l’Ecole de Nancy avec notamment Majorelle, Gallé et Daum, participent encore à cette renommée séculaire. Les métiers du bois, ébénisterie et lutherie en tête, misent aussi sur le luxe. Il n’est d’ailleurs pas rare de retrouver des sièges de la société meusienne Collinet ou des meubles des établissements vosgiens Laval dans de grands hôtels parisiens. Le textile a également suivi cette voie à l’image des entreprises vosgiennes Bragard ou BleuForêt.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Foudroyée, la Chapelle de Vrémy sera restaurée

La foudre s’est abattue sur la Chapelle de Vrémy, en Pays Messin, le 7 juillet dernier, en…