Accueil Actualité Montigny-lès-Metz veut devenir le Fribourg lorrain

Montigny-lès-Metz veut devenir le Fribourg lorrain

1 min lues
1
0
27

Montigny-lès-Metz, troisième ville de Moselle en termes de population derrière Metz et Thionville, entend reconvertir les 9 hectares du Quartier Lizé et les 4,2 hectares du Quartier Reymond en écocité inspirée du modèle allemand de Fribourg.

La ville de garnison devrait en effet hérité fin 2013-début 2014 de ces friches délaissées après les iniques et odieuses restructurations militaires. Constituées de terrains en jachère, de bâtiments, de jardins, de hangars en tôle et de routes, ces friches doivent également permettre la refonte complète de la ville telle qu’elle existe aujourd’hui en faisant « sauter » les enceintes militaires. L’idée est d’ouvrir ces quartiers, afin que la ville retrouve son unité.

D’ici 5 ou 6 ans, 700 à 800 logements en réhabilitation ou en constructions neuves, des commerces et des équipements structurants, avec par exemple une médiathèque et une maison médicale, devraient voir le jour au sein de cette écocité verte et aérée.

  • Parler Lorrain : Attends-voir !

    Le Lorrain aurait plutôt tendance à mettre le verbe « voir » à toutes les sauces. Passe en…
  • Du chardon de Lorraine

    Symbole de la Lorraine, le chardon lorrain (Onopordum acanthium) est une grande plante épi…
  • Origines des alérions lorrains

    Un alérion est un aiglon ou un petit aigle fantastique sans bec ni serre utilisé en hérald…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    21 décembre, 2015 à 21:31

    La Rue Saint Ladre, à Montigny-lès-Metz, se métamorphose. Un chantier d’ampleur est en cours. Le permis de démolir a été obtenu le 9 mai 2013 pour raser sept bâtiments et garages. Trois immeubles sont déjà presque livrables. Quatre nouveaux immeubles abritant 94 logements sociaux seront prochainement construits. 61 places de stationnement privatives seront aménagées en sous-sol, dont certaines réservées à des personnes handicapées. Cinq appartements seront par ailleurs destinés à ces personnes. L’ensemble du site disposera d’un jardin partagé.

    La phase deux du programme porte quant à elle sur la réalisation de treize pavillons séniors. Deux autres immeubles verront également le jour. Les travaux de cette seconde tranche devraient commencer en avril-mai pour durer un an. De nouveaux arbres seront plantés pour remplacer ceux coupés pour installer la grue.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Construction en Lorraine : l’innovation par le végétal

Les ingénieurs de l’AGRIA Lorraine (Agronomie et Industrie Alimentaire), implantés sur le …