Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Un nouveau Hollywood en Lorraine ?

Une partie des anciennes friches industrielles de Bata (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/05/01/reconversion-culturelle-pour-bataville/), à Moussey, pourrait bientôt se transformer en studios de cinéma.

Un nouveau Hollywood en Lorraine ? dans Actualité bataville

Les friches de Bataville seront-elles bientôt reconverties en studios de cinéma ? (Crédits photo : Fab)

Les sept hectares de friches bordées d’un canal, sur lesquelles se dressent des bâtiments neufs modulables à souhait et divers paysages, pourraient combler l’attente et les nombreuses demandes des professionnels de l’image. Il faut dire que ce genre d’infrastructure existe peu en Europe. Le projet, porté par une organisation associative et parrainé par le célèbre cascadeur Rémy Julienne, vise à proposer sur place toute une panoplie de solutions technique clé en main, avec réalisateur, acteurs, figurants et techniciens. Le tout à des tarifs accessibles à de nombreux projets, pour le cinéma, les documentaires, les téléfilms, les séries, les pubs ou encore la création de jeux vidéo. Les touristes pourraient également développer des « films box », c’est-à-dire des films dont ils seraient les héros, pour un mariage ou un anniversaire par exemple. Ils pourraient également visiter les studios, rencontrer des stars, voire même devenir figurants dans un film.

A 83 ans, Rémy Julienne, voit aussi dans le site une possibilité exceptionnelle de réaliser son propre parc et de montrer l’envers du décor. Celui-ci lui permettrait de mettre en valeur le matériel accumulé au cours de ses 50 ans de carrières et de ses 1 400 films. Pour cela, il entend développer trois axes principaux : un musée scénarisé des véhicules de cinéma expliquant la préparation des cascades, une arène de démonstrations époustouflantes et une partie dédiée aux cascades du futur.

Le projet de studios de cinéma  pourrait créer, d’ici fin 2014, 33 emplois, sans compter les techniciens et les acteurs nécessaires aux tournages. De tels studios à Bataville représenteraient un investissement de près de 10 millions d’euros.

20 janvier, 2013 à 19:38


Laisser un commentaire