Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Coupe de France : l’exploit d’Epinal !

Le Stade Athlétique Spinalien (SAS), avant-dernier de National, a éliminé en 32ème de finale de la Coupe de France l’Olympique Lyonnais, tenant du titre et actuel second de Ligue 1. La décision s’est faite aux tirs aux buts (4 à 2) après que les deux équipes se soient séparées sur un match nul (3-3) à l’issue du temps réglementaire et des prolongations.

Coupe de France : l’exploit d’Epinal ! dans Actualité sas-epinal-lyon

Explosion de joie après le second but spinalien (Crédits photo : RMC Sports)

Historique. Le SAS a réalisé l’exploit que toutes les Vosges attendaient dans un stade de la Colombière à guichets fermés. Les Spinaliens menèrent rapidement 2 à 0 sur deux coups de tête rageurs de Boubaya, consécutifs à deux corners parfaitement exécutés (10ème et 13ème). Euphorique, le onze vosgien futrejoint quelques minutes plus tard par Lyon par l’intermédiaire de Gomis et de Fofana (15ème et 20ème). En seconde mi-temps, l’OL pris même l’avantage à l’heure de jeu sur pénalty, suite à une faute de main de Crillon. Lissandro Lopez se chargea d’exécuter la sentence (62ème). Contre toute attente, le SAS alla puiser dans des ressources insoupçonnées pour égaliser. Profitant d’une déviation de Chouleur, auteur de trois passes décisives, Focki trompait Vercourtre, le portier lyonnais (77ème). Le banc de touche spinalien senti alors le souffle du public dans son dos. Impressionnant. Les Vosgiens, qui souffraient physiquement, étaient portés par les 7 000 spectateurs en transe. Une « ola » puis des « Allez les jaunes » et des « Epinal, Epinal » descendaient des travées. Dans une ambiance indescriptible, les Spinaliens emmenèrent leurs illustres hôtes en prolongation puis aux tirs au but avant de conclure en beauté par une explosion de joie.

Lyon n’avait jamais été éliminé par une équipe de National en Coupe de France. C’est désormais chose faite. Pour Epinal, cap désormais sur les 16ème de finale avec la réception du FC Nantes.

9 janvier, 2013 à 17:06


Laisser un commentaire