Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Patrimoine à Chesny

Petit village du Pays Messin de 600 habitants aux portes du Saulnois, Chesny est une ancienne seigneurie médiévale. Le bourg, aujourd’hui paisible, a traversé les siècles malgré les conflits, notamment la Seconde Guerre Mondiale.

Patrimoine à Chesny dans Culture et patrimoine chesny

Le centre de Chesny vu du ciel (Crédits photo : Norbert Guirkinger)

Chesny fut mentionné pour la première fois en 1309. Le nom de la commune proviendrait de la réunion du suffixe « Chasne » (« chêne » en ancien français) et de la terminaison latine «-etum », transformée par la suite en « Chenoit ». Le village possédait au Moyen-âge une seigneurie avec une haute et une basse justice, une prévôté avec un château-fort, deux moulins et une ferme seigneuriale. De cette dernière, il ne subsiste que la haute tour ronde accolée à la maison d’entrée de la cour, appelée également pigeonnier. Un blason du XVIIème siècle est sculpté dans la pierre de cette tour. En lieu et place de la ferme seigneuriale se tient de nos jours le centre équestre de Chesny.

Le château fut quant à lui détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. Il était situé à proximité de l’actuelle ferme Spiquel.

En 1825, Chesny avait pour annexe « La Horgne », appelée également « Le Cheval-Rouge ». Il s’agit d’une ferme et d’un poste à chevaux sur la route de Metz à Strasbourg, situés au Sud-Est de Chesny.

22 décembre, 2012 à 0:24


Laisser un commentaire