Accueil Histoire Un chimiste lorrain héros du Titanic

Un chimiste lorrain héros du Titanic

2 min lues
1
0
37

René Jacques Lévy, chimiste lorrain qui voyageait à bord du Titanic, a dernièrement été récompensé à titre posthume à Londres pour son altruisme et son courage par la Royal Society of Chemistry (RSC).

Un chimiste lorrain héros du Titanic dans Histoire titanic

La RSC, qui a découvert l’histoire du chimiste grâce aux archives d’une association de généalogie juive, a remis une plaque en argent ciselé à des descendants de M. Lévy venus de France et du Canada. Né en 1875 à Nancy, M. Lévy avait émigré au Canada en 1903 avec son épouse et ses trois filles. Rentré en Europe en 1912 pour assister à un enterrement, il embarqua sur le Titanic pour retourner aux Etats-Unis et partagea sa cabine avec plusieurs passagers, dont une Américaine. Dans son journal intime, Marie Jerwan, cette Américaine d’origine suisse, raconta que Lévy et deux autres passagers l’ont aidée à monter dans un canot de sauvetage avant de la saluer de la main en criant « Au revoir ! ». « Sans se préoccuper de son sort », René Jacques Lévy, 36 ans, a ainsi aidé au moins une passagère et, après avoir fait ses adieux, est mort dans le naufrage du navire.

Parti de Southampton pour rallier New York, le Titanic a coulé le 14 avril 1912, deux heures et demie après avoir heurté un iceberg lors de sa traversée inaugurale de l’Atlantique. Plus de 1 500 personnes ont péri lors de ce naufrage.

  • Parler Lorrain : Attends-voir !

    Le Lorrain aurait plutôt tendance à mettre le verbe « voir » à toutes les sauces. Passe en…
  • Du chardon de Lorraine

    Symbole de la Lorraine, le chardon lorrain (Onopordum acanthium) est une grande plante épi…
  • Origines des alérions lorrains

    Un alérion est un aiglon ou un petit aigle fantastique sans bec ni serre utilisé en hérald…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Histoire

Un commentaire

  1. bloggerslorrainsengages

    17 décembre, 2012 à 0:16

    En 1912, Aloyse Strub, originaire de Walscheid, réussit à se faire engager comme cuisinier sur le Titanic. Dans la nuit du dimanche 14 avril, alors que l’orchestre du paquebot de luxe interprétait Plus près de toi mon Dieu, le navire percuta un immense iceberg. Le naufrage était alors inévitable. En toute hâte, le cuisinier lorrain repéra une garde-robe et se déguisa en vieille dame, femmes et enfants étant à secourir en priorité. Ce réflexe lui a sauvé la vie. Aloyse Strub fut recueilli sur une chaloupe, alors que 1 513 personnes furent englouties par les eaux glaciales. Au village, tous les anciens se souviennent encore de cette anecdote qui avait fait couler beaucoup d’encre à l’époque.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Habiter dans un château d’eau à Vandœuvre

Le château d’eau Saint-Charles de Vandœuvre-lès-Nancy a été reconverti en 1990 en tour d’h…