Centre de ressources numériques sur la Lorraine

ZSP : exit Metz-Borny !

Les ministères français de l’intérieur et de la justice ont dernièrement annoncé le lancement de 49 nouvelles Zones de Sécurité Prioritaires (ZSP), dont Nancy-Vandœuvre pour la Lorraine, portant à 64 le nombre de ZSP en France. Ces zones, où vivent 1,6 millions de personnes, sont particulièrement touchées par la délinquance. L’idée est de faire diminuer les violences urbaines, l’économie souterraine, le nombre de cambriolages, les trafics, les incivilités et les nuisances (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/08/24/fameck-et-uckange-parmi-les-zsp/) en renforçant les effectifs de police et de gendarmerie.

Mais contre toute attente, Metz-Borny, plaque-tournante de l’économie souterraine et du trafic de drogue en Moselle, ne figure pas dans les nominés de cette seconde vague. Pourtant, à plusieurs reprises, le maire de Metz avait laissé entendre que le classement de Borny en ZSP ne serait qu’une formalité. On pouvait dès lors imaginer, après avoir entendu Dominique Gros vanter ses relations très privilégiées avec le ministre français de l’intérieur en conseil municipal, que les demandes du terrain seraient entendues. Il n’en est rien et Borny apparaît aujourd’hui comme le grand oublié des ZSP.

Rappelons que 15 ZSP sont en place depuis septembre. Les 49 nouvelles le seront progressivement d’ici la fin de l’année, début 2013. Une troisième tranche d’une cinquantaine de zones pourrait être annoncée pour une mise en œuvre en 2014.

A Nancy et à Vandœuvre, les trois quartiers retenus regroupent plus d’un tiers des atteintes aux biens et violences de l’agglomération.

2 décembre, 2012 à 23:42


Un commentaire pour “ZSP : exit Metz-Borny !”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Ouvert en 2008, le parc d’entreprises Vand’Affaires, situé en Zone Franche Urbaine à Vandœuvre-lès-Nancy, affiche déjà complet. Il est vise à conjuguer activités économiques et mixité sociale.


Laisser un commentaire