Accueil Culture et patrimoine A quand la rénovation de la tour des pompiers de Metz ?

A quand la rénovation de la tour des pompiers de Metz ?

1 min lues
2
0
115

Cela fait longtemps que plus personne ne monte à la tour de séchage et d’entraînement des pompiers. Construit au début des années 1960 sous la houlette de l’architecte Georges Henri Pingusson, à qui l’on doit le plan de masse de la Cité radieuse de Le Corbusier à Briey (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/04/08/cite-radieuse-de-briey-retour-vers-le-futur/), ce grand totem en béton brut est en bien mauvais état. Les escaliers intérieurs et les balcons sur lesquels les sapeurs pouvaient accrocher leurs échelles pour escalader la façade étaient parfaits pour les manœuvres. Son accès est désormais interdit. Classé, le bâtiment ne peut pas être rasé. Sa réfection est à néanmoins l’étude. En attendant, les pompiers s’entraînent sur la tour d’à côté, un immeuble de 12 étages qui abritent les familles de la caserne. Culminant à 40 mètres de hauteur, il dépasse d’une bonne tête la tour de séchage.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Culture et patrimoine

2 Commentaires

  1. CrapaudVert57

    2 décembre, 2012 à 4:13

    Et bien, classer au titre des monuments historiques ce « grand totem de béton brut » est une bien curieuse idée. Une idée maintenant un peu couteuse, à n’en pas douter. Il y a eu enquête publique au moment du classement, certes. Une idée dont le dé-tricotage est de la compétence du ministre.

  2. harvibi

    8 janvier, 2013 à 11:27

    Bonjour, qui s’occupe finalement de cette tour au niveau esthétique ? Monument historique ?
    Quel est le contact pour avoir des infos et proposer un projet ?
    Merci.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les opéras de Metz et Nancy s’accordent

Dès la saison prochaine, un abonnement lyrique commun à l’Opéra National de Lorraine, basé…