Accueil Actualité Haras de luxe dans le Bitcherland

Haras de luxe dans le Bitcherland

4 min lues
0
0
260

Après trois ans de travaux, le haras des Laurentides a ouvert début octobre au lieu-dit de la Finsterbach (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/04/19/legendes-du-fintersbach/), entre Enchenberg et Lemberg, dans le Bitcherland. A l’abandon depuis des années, la zone a été transformée en un exceptionnel complexe hippique haut de gamme. 12 millions d’euros ont été investis par un entrepreneur originaire de Montbronn pour créer cet espace dédié aux équidés de loisirs et de compétition.

Haras de luxe dans le Bitcherland dans Actualité laurentides

Le nouvel haras accueillera des compétitions nationales et internationales (Crédits photo : Les Laurentides)

Le projet initial s’étendait sur deux sites, à la Finsterbach et à la Lœschersbach, dans la vallée. L’idée était de mettre en place une zone pour les chevaux, avec hébergement et soins, et une autre pour les propriétaires. Mais à l’heure actuelle, le projet de la Lœschersbach est stoppé. Néanmoins, le résultat à la Finsterbach est grandiose avec sa structure en rondins de pin, ses sculptures canadiennes à l’entrée et ses verrières intérieures qui offrent une vue imprenable. De grandes baies panoramiques s’ouvrent sur un manège couvert de 60 mètres de long et de 30 mètres de large recouvert d’un bardage en bois. Un système d’arrosage automatique a été installé pour avoir un sol sablonneux à humidité constante. Celui-ci limite la poussière et évite des douleurs articulaires aux chevaux. Derrière s’étendent des prairies à perte de vue et un étang artificiel, créé comme réserve d’eau en cas d’incendie. Le haras compte 32 box en chêne massif. Tous sont équipés d’un système d’aspiration de crottins et de paille souillée directement relié à une benne située à l’opposé du bâtiment dans un local technique. Des douches d’eau chaude et un solarium ont également été prévus pour préserver les chevaux du froid. Un restaurant d’une capacité de 120 couverts et des salles de séminaires complètent l’ensemble qui dispose de panneaux solaires et de chaudières à pellettes. Les bardages des bâtiments ont été réalisés en bois et en granit.

Le haras entend accueillir des compétitions nationales et internationales. Le public aura librement accès au manège et à l’entraînement des chevaux en tribunes.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Des bains glacés de Metz

Le 5 février 1939, la Natation Messine, alors installée sur l’Ile du Saulcy, à l’emplaceme…