Accueil Actualité L’AMAPA reprise par DocteGestio

L’AMAPA reprise par DocteGestio

1
0
234

Après des mois de doutes et de craintes, le Tribunal de Commerce de Metz a tranché. Le groupe DocteGestio a repris le 1er novembre l’AMAPA (Association Mosellane d’Aide aux Personnes Agées et handicapées), poids lourd de l’aide à domicile à la dérive après une gestion calamiteuse. Seuls le directeur général et de la directrice des ressources humaines seront licenciés. La casse est minime pour cette structure qui a subi une lente agonie et cumulé 24 millions d’euros de passif. Parmi les douze offres de reprises, c’était la seule à offrir de telles garanties pour le personnel. Pendant deux ans, il n’y aura pas de plan social. Les 2 000 salariés et les 12 000 bénéficiaires sont soulagés. Le démantèlement de l’AMAPA a été évité.

Créé en 1999, le groupe parisien DocteGestio est spécialisé dans la gestion d’actifs immobiliers, dans l’exploitation d’hôtels et de résidences et dans le rachat de structures mal en point. Depuis 2011, il intéresse au milieu médical et a acquis des établissements de santé, à l’image des thermes de Plombières-lès-Bains (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/04/27/changement-aux-thermes-de-plombieres/) et du centre médical Santé Média de Montreuil. Il s’est également dernièrement offert une clinique à Marseille. En reprenant l’AMAPA pour plus de 4 millions d’euros, il s’apprête à découvrir le secteur soins à domicile, un filon qu’il juge porteur.

DocteGestio a identifié trois axes de développement et d’économie, afin de réussir le redressement et la restructuration de l’AMAPA. D’une part, il ne reprend pas les dettes de l’association, notamment les emprunts contractés pour la création des EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), ce qui représente 800 000 euros d’économie par an. Les emprunts, de l’ordre de 14 millions d’euros, ont été garantis par le Conseil Général de la Moselle qui n’a pas pris d’hypothèque dessus. C’est par conséquent lui qui devra payer la note. D’autre part, DocteGestio ne remplacera ni les départs naturels ni les salariés inaptes, soit une centaine de personnes chaque année et 800 000 autres euros d’économie. Enfin, le groupe compte réaliser des économies d’échelles sur les déplacements du personnel et sur les achats des EHPAD. Cette troisième mesure d’optimisation financière devrait encore réduire les 800 000 euros par an. L’ensemble représente donc 2,4 millions d’euros d’économie par an, ce qui correspond au déficit structurel de l’AMAPA. CQFD.

L’AMAPA reprise par DocteGestio dans Actualité amapa

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    11 juillet, 2015 à 13:54

    La branche médico-sociale du groupe DocteGestio a dernièrement pris les rênes de l’Association Seniors Temps Libre (ASTL), qui possède l’Hôtel de Gournay à Metz, ainsi que quatre résidences pour seniors d’une capacité totale de 144 logements situées en périphérie de la ville.

    L’ASTL propose des activités culturelles, ludiques et sportives aux personnes âgées, mais aussi des logements et de la restauration. Elle avait été placée en redressement judiciaire en avril dernier, en raison de graves difficultés financières. Des créances, un climat délétère, un imbroglio administratif et la vétusté de nombreuses installations avaient en effet mis en péril la structure.

    A noter enfin que la branche médico-sociale du groupe DocteGestio, qui est présente dans sept départements français, compte 2 200 collaborateurs. Son siège social se trouve au Ban-Saint-Martin.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Un nouveau musée à Joeuf !

Alors que son trésor inestimable dort dans les entrailles de sa maison depuis trente ans, …