Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

L’immigration en Lorraine

Selon une étude de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) qui se base sur les données du recensement de 2009, 184 000 immigrés, autrement dit des étrangers nés à l’étranger, même si 76 200 d’entre eux ont depuis acquis la nationalité française, vivent en Lorraine. Ils représentent près de 8 % de la population totale de notre région. 57 % des immigrés se trouvent en Moselle, huitième département français d’accueil hors Ile-de-France, et près de 33 % en Meurthe-et-Moselle.

Si la Lorraine est historiquement un pays d’accueil et de passage, les origines et les motivations des immigrés ont changé au cours du siècle écoulé.

Suite aux premières vagues de Polonais et d’Italiens se sont ajoutées les immigrations algériennes jusqu’en 1962 et la fin de la guerre, puis espagnole jusqu’à la fin du franquisme. Au cours des années 1980 et 1990, les origines ont encore changé : Turquie, Maghreb et Europe de l’Est après la chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’Union soviétique. Depuis les années 2000, l’immigration vient désormais en majorité de l’Union Européenne. Des frontaliers allemands, belges et luxembourgeois résident en effet résider en Lorraine et travaillent à l’étranger. Des jeunes étudiants chinois et américains apparaissent enfin, même si avec la diminution de l’emploi industriel, l’attrait du travail tend à s’estomper.

Les Italiens représentent la première communauté d’immigrés en Lorraine, suivis des Allemands, des Portugais, des Maghrébins et des Turques.

28 octobre, 2012 à 15:31


Laisser un commentaire