Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Investissements de Daimler chez Smart à Hambach

Les lignes de production Smart ont été transformées et les processus de fabrication ont été améliorés avec le renfort des ingénieurs de Stuttgart, le siège allemand de Mercedes-Benz. Si bien que les Smart Ed électriques de série sont désormais assemblées sur la ligne de montage traditionnelle de Hambach (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/22/lancement-de-la-production-de-la-smart-electrique-a-hambach/). La direction mise sur 10 000 exemplaires vendus chaque année à 19 000 euros, avec un système de location de la batterie sur dix ans. La production est désormais parfaitement intégrée entre modèles électriques et modèles thermiques.

Investissements de Daimler chez Smart à Hambach dans Actualité usine-smart-hambach

Usine Smart à Hambach (Crédits photo : Smart)

Daimler a par ailleurs confirmé que plus de 200 millions d’euros seront investis à Hambach, afin de lancer la troisième génération de Smart qui doit sortir en 2014. L’usine qui s’étend déjà sur plus de 145 000 mètres carrés va encore être agrandie de 10 000 mètres carrés (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/11/20/extension-des-usines-smart-a-hambach/). Les lignes de production vont être prolongées, de nouvelle stations de travail vont être montées et le bâtiment logistique va être reconfiguré. Le lancement de la Smart 3 devrait conforter les 1 500 emplois actuels jusqu’en 2020.

La nouvelle ligne de trois cabines de peinture liquide devrait quant à elle entrée en service en 2013 dans une aile occupée autrefois par le Roadster, après un investissement de près de 50 millions d’euros. Ce centre couleurs constitue un véritable atout pour conquérir de nouveaux marchés et séduire la clientèle. C’est déjà le cas aux Etats-Unis et en Chine où les ventes explosent, avec respectivement 42,9 % et 35,8 % d’augmentation par rapport à l’année dernière. La Smart est perçue comme une voiture haut de gamme dans l’Empire du milieu. 50 % des clients l’utilisent d’ailleurs comme deuxième ou troisième véhicule. Les Chinois apprécient le concept de cette voiture qui consomme moins et qui prend moins de place. Il y a également là-haut une tendance à l’individualisation des voitures. Mais la grande force de l’usine mosellane est d’être capable de produire des éditions spéciales et limitées à l’international, voire même spécialement pour quelques pays.

Les ventes de Smart sont en outre boostées par le système de partage Car2go (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/05/20/la-smart-electrique-interesse-amsterdam/) qui regroupe plus de 100 000 utilisateurs. Deux cents véhicules ont ainsi été livrés à Lyon et un millier à Berlin. Au total, 4 000 véhicules thermiques circulent dans douze villes d’Europe et d’Amérique du Nord.

Plus de 100 000 Smart devraient sortir des chaînes cette année, soit entre 550 et 600 véhicules par jour. 20 embauches en CDI pour faire face à cette augmentation de production. Des intérimaires ont également été appelés en renfort.

La Fortwo a enfin été relookée au printemps dernier (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/07/10/une-fortwo-restylisee-a-hambach/), avec un pare-chocs redessiné et un logo chromé plus apparent. La troisième génération doit être lancée en 2014 en partenariat avec Renault. Dans la mesure où Daimler est spécialisé dans les grosses cylindrées, la marque au losange développe une plateforme commune à sa future Twingo. Le projet s’intitule Edison. La Smart 4 places sera quant à elle fabriquée en Slovénie.

logo-smart Daimler dans Economie

14 octobre, 2012 à 15:20


4 Commentaires pour “Investissements de Daimler chez Smart à Hambach”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Fruit de l’alliance entre Daimler et Renault, la nouvelle Smart, troisième du nom, sera totalement différente de l’actuelle. Si elle en reprend les codes plutôt ronds, remaniés en début d’année, elle a aussi des formes originales et des portes audacieuses. La nouvelle deux places ne devrait pas passée inaperçue. Elle sera présentée officiellement au Salon de Francfort en 2013.

    Plus spécialisée dans les petites cylindrées, Renault a développé une plateforme commune avec sa future Twingo. Le projet s’intitule Edison. Il est directement géré au Technocentre de Guyancourt, à côté de Versailles, et à Stuttgart, siège de Daimler. En parallèle, une quatre places sera conçue en Slovénie. La nouvelle Fortwo sera quant à elle produite à Hambach, dans une usine totalement transformée, où Daimler investit 220 millions d’euros.

    La nouvelle Smart sera commercialisée en 2014 en Europe. Dans un premier temps, les deux versions devraient être vendues en parallèle. Plus aboutie, l’actuelle citadine resterait en vente aux Etats-Unis et en Chine, où elle carbure.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    103 738 Smart ont été vendues en 2012 dans le monde, soit un peu plus qu’en 2011. Pour les 1 500 salariés de Hambach, il était important de franchir la barre symbolique des 100 000 exemplaires. Le petit bolide mosellan carbure en Chine et surtout aux Etats-Unis, où les livraisons ont augmenté de 92 %.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Cet été, l’usine Smart de Hambach sera arrêtée deux mois pour préparer le lancement de la troisième version de la Fortwo, courant 2014. Les convoyeurs, qui transportent de poste en poste les véhicules en cours de montage, seront intégralement changés. Près de 150 nouvelles balancelles seront livrées. Elles amélioreront les conditions de travail des monteurs. Près de 13 millions d’euros seront injectés par Daimler dans l’outil de production. Un nouveau signe de confiance pour l’industrie automobile en Moselle-Est.

  4. bloggerslorrainsengages écrit:

    Les nouvelles installations ultramodernes de peinture de Smart ont dernièrement été inaugurées à Hambach. Elles ont représenté un investissement de près de 50 millions d’euros. L’usine poursuit sa transformation pour accueillir la troisième génération de la Fortwo, qui doit sortir début 2014.

    Le nouveau bâtiment de peinture liquide a été réalisé en cinq mois seulement. L’ancienne aile du Roadster a été complétement réaménagée. Sur 4 600 mètres carrés, 2 500 tonnes de déchets ont été évacuées dans 500 conteneurs. 200 ouvriers extérieurs d’une dizaine de nationalités différentes ont œuvré pour installer 2 000 mètres carrés d’isolation sur trois étages, brancher 12 robots qui pulvérisent désormais une peinture liquide high-tech et revoir complètement les procédés de fabrication des petits bolides. Plusieurs entreprises de la région de Sarreguemines ont été sollicitées. Pour elles, les retombées économique sont évaluées à 5 millions d’euros.

    Aujourd’hui, les lignes de peinture sont désormais entièrement automatisées. Les coques de toutes les citadines en sortent en une heure de temps seulement, contre deux heures et demie auparavant. Elles présentent une peinture lisse et brillante. Dix couleurs peuvent être produites simultanément, des teintes spéciales peuvent même être proposées grâce à un petit atelier spécialisé. Avant, Smart n’avait pas le choix des coloris pour les coques. L’usine peut maintenant concevoir des voitures sur mesure pour chaque pays, notamment pour la Chine, qui est devenue son troisième plus important marché en trois ans seulement. Par ailleurs, les procédés sont beaucoup plus respectueux de l’environnement. Toutes les poussières de peinture sont récupérées. Le gain énergétique est de 10 %.

    Daimler a enfin annoncé que ce ne sont plus 220 millions d’euros qui allaient être injectés sur le site, mais 330 millions d’euros pour lancer la troisième génération de la Fortwo (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/07/10/une-fortwo-restylisee-a-hambach/). Les bâtiments de Hollmann, entreprise qui a fait faillite sur le site de l’Europôle, ont été rachetés, pour en faire une nouvelle base logistique (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/04/13/liquidation-de-hollmann-a-hambach/). Les anciennes lignes de peinture seront notamment démontées pour y installer des unités de colmatage flambant neuves.


Laisser un commentaire