Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Un nouveau village commercial à Marly

Depuis 1992, au Sud de Metz, la ZAC de la Belle Fontaine de Marly se développe sur un périmètre de 46 hectares principalement voué à des activités artisanales qui emploient près de 400 personnes. Alors que la commercialisation des parcelles dédiées à l’artisanat va bon train autour de l’hypermarché E. Leclerc, un nouveau programme baptisé « Village commercial de Marly » est en gestation.

Un nouveau village commercial à Marly dans Actualité village-commercial-de-Marly

Le nouvel village commercial de Marly (Crédits image : Axis Promotion)

Ce nouveau programme commercial, qui devrait être orienté vers l’équipement de la personne, occupera une parcelle de 3,5 hectares et disposera d’une surface de vente de près de 10 000 mètres carrés. Cette dernière se décomposera en trois grandes cellules de 1 500 mètres carrés, quatorze plus petites d’environ 300 mètres carrés, dont trois dédiées à la restauration avec terrasses indépendantes, un parking de 400 places et 7 785 mètres carrés d’espaces verts. Le Village commercial de Marly comprendra donc 17 cellules commerciales et trois restaurants.

Ce nouveau pôle, décrit comme moderne, qualitatif et complémentaire, représente un investissement de quinze millions d’euros environ. Il compte attirer dans cette zone de chalandise de 180 000 habitants des enseignes du secteur, que ce soit celles peu visibles de la ZAC d’Augny ou celles du centre-ville de Metz désireuses d’ouvrir un second point de vente en périphérie.

La première tranche du programme de 5 000 mètres carrés devrait être livrée en 2014, la seconde en 2015. A noter qu’un Chronodrive Auchan et un nouveau Magvert qui jouxtera le village commercial devraient prochainement arriver sur la ZAC de la Belle Fontaine.

16 septembre, 2012 à 13:14


Un commentaire pour “Un nouveau village commercial à Marly”


  1. k écrit:

    Quel interet a mettre en place des commerces de produits que nous ne fabriquons pas ou plus??? Acheter au plus bas prix des produits (inutiles dans la plupart des cas) fabriqués en Asie pour les revendre au plus cher n’est ni plus ni moins que de la spéculation …


Laisser un commentaire