Accueil Culture et patrimoine Des sentiers de Guentrange à Thionville

Des sentiers de Guentrange à Thionville

3 min lues
2
0
10

Le quartier de Guentrange, à Thionville, recèle de pittoresques et sinueux sentiers. Bien que nombreux, ceux-ci sont difficiles à trouver si on ne connaît pas le secteur.

Des sentiers de Guentrange à Thionville dans Culture et patrimoine ch%C3%A2teau-du-Donnerscheuer

Le château Donnerscheuer à Guentrange (Crédits photo : photo©webmaster eb)

Guentrange est réputé pour son histoire viticole. Des vignobles entouraient autrefois Hasenhoff, lieu d’un ancien château repérable à son pigeonnier. Seuls ces édifices en disposaient à l’époque. Les vignes ont disparu avec l’arrivée des Allemands en 1870. Ils les ont sacrifiés pour éviter la concurrence avec leurs propres vignobles. Pourtant, le vin rouge du secteur était très apprécié par Charlemagne. Il subsiste néanmoins beaucoup de témoins de cette activité. De jolies plaques de vignerons ornent ainsi le dessus de nombreuses portes de maisons. De même, deux grandes maisons de vignerons, dont la cave est au rez-de-chaussée, se trouvent Rue Guérin de Waldersbach. Ne pas avoir sa cave au sous-sol était un signe de richesse. Le sentier dit des coucous se situe quant à lui juste en face du chemin du pressoir. Nichée dans une petite forêt à l’ombre de la chaleur, son entrée n’est pas évidente à repérer.

Ces sentiers recèlent bien d’autres trésors, comme des armoiries ou encore des boulets de canon de la Première Guerre Mondiale incrustés dans un mur, Rue Charles Abel. Le sentier des amoureux, à l’abri des regards indiscrets, débouche sur un petit château, propriété du domaine Donnerscheuer. En bas, se trouve l’un des plus anciens bildstocks du coin. Il date de 1596. Plus loin, les petits sentiers et les escaliers de bois s’enchaînent. Après une pente serrée, un magnifique panorama se dégage sur les hauteurs. L’endroit, qui abritait des mirabelliers à perte de vue, est aujourd’hui à l’abandon. La fuite des travailleurs vers la sidérurgie au début du XXème siècle a eu raison du fruit d’or dans la vallée.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Culture et patrimoine

2 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    1 décembre, 2012 à 0:00

    Datant du XIXème siècle et hors service depuis 1920, le four du fort de Guentrange a dernièrement été rallumé avec succès.

  2. Groupe BLE Lorraine

    19 août, 2015 à 22:28

    Accroché à flanc de coteau, Guentrange possède de nombreuses villas cossues, parfois cachées derrière de hauts murs, mais aussi des ruelles pittoresques bordées d’anciennes maisons de vignerons. Ses habitants sont très attachés à leurs racines et à leurs traditions.

    Cité pour la première fois en 1147 sous le nom de Guntringas dans un acte de l’Abbaye de Villers-Bettnach, Guentrange a toujours été un quartier de Diddenowen (Thionville), tout en vivant sa propre existence extra-muros. La vigne était la principale ressource du bourg jusqu’au début du XXème siècle. Au XVIIème siècle, il n’y avait qu’une petite chapelle, siège de la confrérie des vignerons. L’édifice a été agrandi en 1823. Il y avait alors 23 bancs et 300 places pour 640 habitants. L’église actuelle, dédiée à Saint-Urbain, fut élevée en 1866. Elle a été dotée en 2009 d’un magnifique orgue ibérique, haut en couleur, qui fait aujourd’hui le bonheur des mélomanes. Elle abrite également un autel de style baroque en bois doré provenant du Couvent des Capucins, ainsi que des vitraux datant du XIXème siècle.

    D’autres trésors sont à découvrir à Guentrange au détour des venelles escarpées : anciennes maisons de maîtres, linteaux de portes du XVIIème siècle, pigeonniers, calvaires et croix de chemins, pompes à eau, sentier des vignerons, etc. Sans oublier le Fort de Guentrange, construit par les Allemands à la fin du XIXème siècle tout en haut de la colline. En y montant, on peut s’arrêter au Crève-Cœur pour découvrir l’ancien pressoir à bascule du chai de Marienthal et profiter d’un magnifique panorama sur Diddenowen.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Petits trésors acquis par les Musées de la Cour d’Or

Les collections des arts et traditions populaires des Musées de la Cour d’Or de Metz se so…