Accueil Actualité Accord transfrontalier pour valoriser les friches minières

Accord transfrontalier pour valoriser les friches minières

4 min lues
0
0
3

Confrontés à la problématique commune de la reconversion d’un territoire tournant la page de l’activité charbonnière, l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL) et la RAG Montan Immobilien GmbH, la société immobilière des charbonnages sarrois, ont dernièrement signé un accord de coopération transfrontalière au Musée de la Mine au Carreau Wendel de Petite-Rosselle (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/10/30/petite-rosselle-mise-sur-le-tourisme/), afin de poursuivre la valorisation des friches minières (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t813-exemples-de-reconversion-de-friches-industrielles-en-lorraine).

L’idée consiste à élaborer une perspective de développement commune pour les plus de 1 000 hectares de friches minières du Warndt transfrontalier (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/03/24/le-warndt-apres-mines/). La région entière souffre d’une perte considérable de son identité. Outre les mutations structurelles, le changement démographique affecte par ailleurs les communes du Warndt. Les perspectives économiques et financières sont quant à elles limitées. La situation urbaine de nombreux de centres villes offre cependant un potentiel de développement considérable. La valorisation des friches minières doit dès lors constituer un élément déclencheur, afin de redynamiser la région et de contribuer au renouvellement de son image.

Quelques projets concrets vont être initiés, comme la création de chemins de randonnée la mise en lumière des terrils ou encre la recherche de synergie entre les musées situés de part et d’autre de la frontière. Le projet de parc photovoltaïque sur le terril de Wendel n’a malheureusement pas été retenu lors du récent appel d’offres français (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/08/22/essor-de-l%E2%80%99energie-photovoltaique-en-lorraine/), mais pourrait l’être lors au terme d’un second tour. La carrière centrale de Forbach, qui accueillera un plan d’eau, va certainement être reconvertie en base de loisirs. Lorsque la remontée des eaux sera achevée, la carrière Simon pourrait quant à elle devenir un centre départemental de plongée. Le plus grand bassin à schlamms de Saint-Charles, à Petite-Rosselle, pourrait assurer au moins dix ans de combustible au groupe 4 LFC (Lit Fluidisé Circulant) de la centrale Emile-Huchet à Saint-Avold, si cette tranche n’est pas arrêtée par l’exploitant allemand E.ON (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/06/18/215-emplois-supprimes-a-la-centrale-emile-huchet/). L’impressionnante friche des puits Simon 1 et 2, avec ses superbes bâtiments, attend enfin une nouvelle destinée depuis sa fermeture il y a quinze ans.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Transfert de l’INSEE : on en est où ?

Si le projet d’installation d’un pôle statistique a été accepté dans la discrétion par le …