Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Fermeture de la scierie d’Abreschviller

La scierie d’Abreschviller fermera le 1er août sur décision du Tribunal de Commerce de Metz. Elle n’a pas réussi à trouver de solution de reprise. Le désistement du dernier repreneur potentiel avait de toute manière mis un terme aux espoirs des 70 salariés de l’entreprise. Placée en redressement judiciaire depuis le mois de février suite à un dépôt de bilan, la plus grande scierie de Moselle, nichée sur les contreforts des Vosges, a été mise en liquidation judiciaire. Depuis plusieurs années l’entreprise connaissait des difficultés structurelles et conjoncturelles.

Fermeture de la scierie d’Abreschviller dans Actualité Abreschviller-Sciages

Abreschviller Sciages, c’est fini (Crédits photo : CG 57)

Abreschviller Sciages est née en 2009 de la volonté d’une poignée de salariés de sauver leur outil de travail. Ils avaient décidé de reprendre ensemble la société qui les employait : les Scieries réunies d’Abreschviller, alors placées en redressement judiciaire. Mais la crise socioéconomique et la baisse des activités de construction ont eu raison de leur initiative.

Cette fermeture résonne comme un énième coup de tonnerre dans la tourmente qui touche la filière bois dans le Pays de Sarrebourg (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/04/29/la-fin-de-la-scierie-d%E2%80%99haselbourg/). En proies à de graves difficultés, les grandes scieries entraînent les plus petites, dépendantes de leurs carnets de commandes. A Abreschviller justement, la scierie Grosjean, dont l’unique client était Abreschviller Sciages, a fermé définitivement début mai après être passée, en dix ans, de huit à deux salariés.

27 juillet, 2012 à 19:11


Laisser un commentaire