Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Fermeture de l’Imax 3D d’Amnéville

La municipalité d’Amnéville-les-Thermes a décidé de fermer l’Imax 3D du centre thermal et touristique.

Cinéma d’avant-garde il y a une quinzaine d’années, la structure plombait de plus en plus les finances communales. Amnéville avait par ailleurs renoncé à changer deux ampoules de projecteurs qui lui auraient coûté 24 000 euros. En 2011, l’Imax a présenté un résultat d’exploitation négatif de 1,9 millions d’euros qui ne pourra être résorbé qu’à condition de revendre à bon prix le cinéma, dont la valeur est estimée à huit millions d’euros (cinq millions d’euros pour les installations et trois millions d’euros pour l’actif).

Etant donné que la ville ne souhaite pas reprendre l’exploitation du cinéma, considérant que ce n’est pas son métier, elle cherche un repreneur qui accepterait de relancer cette attraction. Or la licence Imax est contraignante. Détenue par un groupe américano-canadien, celle-ci contraint ses utilisateurs à acheter des œuvres diffusables exclusivement dans le format Imax sur pellicule. Impossible dès lors de projeter des blockbusters en 3D numérique d’autres majors du cinéma qui attirent le public et qui remplissent les salles par ailleurs. Un non-sens dans le contexte actuel où la 3D est partout, jusque dans les salons des particuliers.

Amnéville souhaite néanmoins maintenir un équipement de ce type sur le site, d’autant plus que des projets existent aujourd’hui au-delà de la 3D.

Le Groupe BLE Lorraine regrette quant à lui la fermeture de l’Imax 3D qui nuit à l’attractivité du complexe thermal et touristique d’Amnéville, en manque d’idées et de projets depuis le décès de Jean Kiffer.

27 juillet, 2012 à 19:24


4 Commentaires pour “Fermeture de l’Imax 3D d’Amnéville”


  1. LoisirsMax écrit:

    La salle est à nouveau opérationnelle avec un procédé IMAX 3D Numérique. De plus, des longs métrages 3D sont maintenant à l’affiche (Jurassic Park 3D et Metallica sont à l’affiche, et d’autres films annoncés, comme Gravity, The Hobbit: La désolation de Smaug, Planes, Turbo, …).

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Merci de cette bonne nouvelle !

    Du coup, qui est propriétaire de l’installation ? quels rapports avec le Gaumont qui peut aussi proposer les mêmes films en 3D ?

  3. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Mis en difficulté par la banalisation de la 3D et des coûts de fonctionnement exorbitants, le cinéma Imax 3D du pôle thermal et touristique d’Amnéville avait fermé ses portes en 2011. Deux ans plus tard, l’unique salle de l’Est de la France dotée d’un écran aussi grand que deux courts de tennis a rouvert. Abandonnant le système Imax au profit d’une technologie numérique très haute définition, l’ancien propriétaire de Planet-Dino a relancé les projections sous l’enseigne LoisirsMax. L’idée est de créer des événements et de développer la notion de cinéma spectacle à partir des sorties cinématographiques du moment. Les installations, son et image, sont conçues dans cette optique.

  4. Groupe BLE Lorraine écrit:

    A l’abandon depuis le fiasco du projet LoisirsMax, l’Imax 3D du site thermal et touristique d’Amnéville est devenu un gouffre financier pour la municipalité qui a décidé de charger la Société Publique Locale (SPL) nouvellement créée « Destination Amnéville » de trouver un repreneur, afin de reconvertir cet équipement via un contrat de concession de travaux et de services d’une durée de dix-huit ans.

    Rappelons que l’Imax 3D était à l’époque la troisième structure du genre en France. Il avait vu le jour après un investissement de 72 millions de francs, financé à hauteur de 79 % par la cité thermale et touristique. Inaugurée en mai 2000, la salle de cinéma en trois dimensions constituait alors le plus grand écran panoramique d’Europe. Depuis que son dernier gestionnaire et ses dinosaures ont jeté l’éponge, il n’en reste plus qu’une coquille vide source d’importantes charges d’entretien pour la Ville.


Laisser un commentaire