Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Pour la création d’un Musée de l’Orgue en Moselle

Il existe une très grande tradition de facteurs d’orgues en Moselle. En effet, avec 650 instruments répartis sur tout son territoire, la Moselle est le second département en France qui possède le plus grand nombre d’orgues. Le roi des instruments est donc omniprésent en Moselle ! Le plus ancien se trouve à la cathédrale de Metz. Il remonte à 1537.

Afin de faire partager et de mettre en valeur ce patrimoine remarquable, le Groupe BLE Lorraine estime qu’un Musée de l’Orgue devrait être construit en Moselle, en particulier sur le territoire d’une commune où se trouvait, ou se trouve encore, un facteur d’orgue, comme par exemple à Boulay-Moselle, siège de la Maison Dalstein-Haerpfer au XIXème siècle, à Puttelange-aux-Lacs ou encore à Sarralbe.

Pour la création d’un Musée de l’Orgue en Moselle dans Culture et patrimoine orgue-Boulay-Moselle

L’orgue de Boulay-Moselle (Crédits photo : orgues-de-moselle.pagesperso-orange.fr)

Ce grand musée serait édifié sous l’égide du Conseil Général de la Moselle qui s’est lancé depuis quelques années dans une ambitieuse politique de restauration et de création de musées, avec notamment les exemples du Musée du Sel à Marsal, du Musée du Sabot à Soucht, de la Maison de Robert Schuman à Scy-Chazelle ou encore du Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion de Gravelotte.

Ce nouveau Musée serait équipé de toutes les nouvelles technologies (écrans, animations audiovisuelles, etc.) et présenterait de manière ludique et didactique les secrets de la fabrication d’un orgue, du choix du bois jusqu’à l’accord final, ainsi que son fonctionnement, avec des espaces de démonstration et la reconstitution d’un atelier de facteur d’orgue mosellan, le tout dans un cadre feutré et authentique.

15 juillet, 2012 à 19:07


Un commentaire pour “Pour la création d’un Musée de l’Orgue en Moselle”


  1. NEUVILLE écrit:

    Passionné d’orgues, c’est une excellente initiative. Va t-elle voir le jour ? Peut-on vous soutenir ?

    Bien cordialement


Laisser un commentaire