Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Le lynx est en danger dans les Vosges

Si le loup a fait un retour remarqué dans les Vosges, après plusieurs attaques sanglantes dans les troupeaux ovins (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t1276-le-loup-de-retour-en-lorraine), le lynx, réintroduit depuis près de 30 ans dans le massif, est bien plus discret.

Le lynx est en danger dans les Vosges dans Environnement lynx

Le lynx est menacé dans les Vosges (Crédits photo : Roland Clerc)

Il y a entre 10 et 15 lynx dans les Vosges. Une densité très faible qui s’explique par l’étendue du territoire couvert par ce grand carnivore : de 100 à 400 km² pour un mâle et de 100 à 300 km² pour une femelle. Observer un lynx dans son milieu naturel est donc un événement exceptionnel. Mais le prédateur est également menacé par le braconnage. A tel point qu’il est classé sur la liste rouge des espèces menacées (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/02/19/especes-menacees-en-lorraine/).

Sa présence est essentielle. Le lynx est en effet un régulateur sanitaire de la faune sauvage. En haut de la chaîne alimentaire, il assure l’équilibre animal de nos forêts en éliminant les individus faibles, malades, blessés ou âgés. Dans les Vosges, il chasse le cerf et surtout le chevreuil. Il est par conséquent inoffensif pour l’homme et le bétail. Il limite aussi la prolifération de plus petits prédateurs, comme le renard ou la martre. Il est très important pour le maintien de la biodiversité de la faune, mais aussi de la flore. Chaque individu chasse un chevreuil par semaine. Ce qui est négligeable par rapport au nombre très important d’ongulés sauvages dans le massif. C’est pourtant pour ces raisons que le lynx est victime du braconnage, pour le trophée, mais aussi parce qu’il est en concurrence directe avec les chasseurs.

11 juillet, 2012 à 17:50


5 Commentaires pour “Le lynx est en danger dans les Vosges”


  1. guill écrit:

    Bonsoir,

    J’avais cru lire dans la presse départementale qu’il y avait entre 21 et 25 lynx actuellement dans les Vosges. Quelles sont vos sources ? Afin de savoir si elles sont plus fiables que les miennes.
    Merci.

    Guillaume

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Bonsoir,

    Merci de votre commentaire.

    Nos sources proviennent de l’association Ferus et de la presse régionale, dont le RL.

    Bien à vous,

    Le Groupe BLE Lorraine.

  3. guill écrit:

    Bonsoir,

    Merci pour ce complément d’information.
    L’article de Vosges Matin auquel je fais référence (remarquez que la diversité de la PQR vosgienne n’est pas très importante, et vous aviez sûrement deviné à quel journal je faisais référence) parle peut-être d’une surveillance sur plusieurs départements, sans se limiter aux Vosges.

    Guillaume

  4. bloggerslorrainsengages écrit:

    Réintroduit en Lorraine à la fin du siècle dernier, le lynx serait en passe de disparaître. Une étude menée cet hiver pendant deux mois dans les Hautes-Vosges par l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) et le CROC (Carnivores Recherche Observation Communication) n’a fait état d’aucune présence. Pourtant, plus de 30 stations de pièges photographiques ont été disposées dans le cœur historique de l’aire de présence régulière de cette espèce protégée.

    Entre 1983 et 1993, 21 lynx des Carpates ont été réintroduits dans le massif vosgien. Seulement dix, quatre femelles et six mâles, ont survécu. 58 naissances auraient eu lieu entre 1992 et 2003. La population a alors atteint une trentaine d’individus dans les années 2000. Mais en 2013, l’association Ferus et le GEML (Groupe d’Etude des Mammifères de Lorraine) estiment que la population est retombée à moins de cinq individus.

    A ce jour, il n’y a qu’un seul cas connu de collision routière dans le massif vosgien. Quant à l’affaiblissement génétique lié au faible nombre d’individus fondateurs, un tel phénomène ne peut pas se mesurer et être observé en si peu de temps. Par conséquent, si seulement dix cas de braconnage ont pu être répertoriés dans les Vosges, de nombreux autres sont désormais soupçonnés.

    Il apparaît donc indispensable d’établir des corridors écologiques entre les Vosges du Sud et le Jura et entre les Vosges du Sud et les Vosges du Nord pour permettre la survie du lynx en Lorraine. Il est également primordial que la France soutienne les réintroductions de lynx prévues dans le Palatinat, territoire qui communique directement avec les Vosges du Nord. Celles-ci pourraient ainsi à terme établir une connexion naturelle entre les deux massifs. Le Groupe BLE Lorraine demande par ailleurs le renforcement et la consolidation de la population de lynx dans les Vosges par de nouvelles réintroductions.

  5. massé écrit:

    bonjour, c’est avec intérêt que je suis la réintroduction du lynx dans les Vosges et je voulais juste vous faire savoir qu’en 2014 j’en ai vu un dans la forêt de Darney.


Laisser un commentaire