Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

De la momie de Lunéville

Dans les réserves du Musée de Lunéville repose le corps d’une femme momifiée. On ne connaît pas son nom, mais on sait d’où elle vient. Elle a été trouvée dans une grotte d’une ville égyptienne.

momie Lunéville

La dame d’Antinoé, de l’Egypte à Lunéville (Crédits photo : La Dépêche)

La dame d’Antinoé présente un visage un peu inquiétant, avec sa peau et ses cheveux. Elle est arrivée en France en 1905 pour une exposition consacrée aux fouilles d’Antinoé. Cette ville, située à 300 km au Sud du Caire, a été fondée par l’Empereur romain Hadrien. Elle a depuis sombré depuis dans l’oubli. C’est l’archéologue Albert Gayet qui a découvert la momie en 1904. La dame se trouvait dans une grotte murée. Il n’y avait pas d’humidité, juste un environnement salin et une température supérieure à 35°C. Le corps inhumé tel quel a été momifié.

L’un des mécènes qui a financé les travaux archéologiques était un habitant de Lunéville, Edmond Delorme. Il put récupérer deux momies et divers objets disposés autour d’elles pour l’exposition parisienne. Mais un énième incendie ravagea en 2003 le Château de Lunéville. Il emporta avec elle une des deux momies. La seconde fut entreposée bien au sec dans les nouvelles réserves.

En 2007, la dame passa un scanner à Nancy. Son ADN (Acide Désoxyribonucléique) fut également prélevé. Ses cheveux, sa peau et ses vêtements furent également analysés. Les chercheurs lorrains découvrirent qu’elle avait entre 25 et 35 ans. Selon la datation au carbone 14, elle serait décédée entre 433 et 599 de notre ère. La cause de sa mort n’est pas connue. Ses vêtements, rapiécés et usés, contrastent avec ses chaussures en cuir, bien plus riches. La dame appartenait à la communauté copte, des chrétiens qui vivent toujours en Orient. Le reste n’est que mystère. 

30 juin, 2012 à 15:45


Laisser un commentaire