Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

La plus grande sculpture du monde en Lorraine ?

L’artiste français Bernar Venet rêve d’installer la plus grande sculpture du monde en Lorraine, sur l’A 31, près de l’aire d’autoroute de Thionville. Le Nord de notre province aurait ainsi son phare, en acier bien sûr.

La plus grande sculpture du monde en Lorraine ?  dans Actualité sculpture-Bernar-Venet-A-31

L’A 31 auréolée (Crédits photo : Bernar Venet Studio)

Mondialement connu pour ses sculptures monumentales en acier rouillé, Bernar Venet (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/05/04/don-ministeriel-aux-musees-de-la-cour-d%E2%80%99or-de-metz-2/) propose à la Lorraine « sa pièce capitale », comme il la qualifie. Baptisée « Arc Majeur de 185,4° », celle-ci viendrait envelopper l’A 31. Il s’agit en réalité de deux arcs, mais qui donneraient l’illusion d’en être qu’un qui passerait sous l’autoroute. Le côté le plus haut culminerait à près de 60 mètres, l’autre à environ 20 mètres. Le tout en acier Corten, matériaux qui facilite la rouille et qui fait la renommée de l’artiste depuis plusieurs années.

Visible de très loin, l’œuvre de 75 mètres de diamètre marquerait singulièrement l’entrée sur notre territoire en affirmant fièrement notre identité sur cet axe européen très emprunté.

Bernar Venet est venu repérer l’endroit qui lui apparaît parfait « techniquement ». Sur cette terre sidérurgique en déshérence (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/05/19/lorraine-les-fantomes-du-passe-industriel/), la sculpture prendrait forcément un sens particulier. La résonance avec l’industrie métallurgique serait très forte.

Ce projet de sculpture monumentale est née en 1984 sous l’impulsion de Jack Lang, alors ministre français de la culture. A l’époque, l’Arc Majeur devait s’enraciner en Bourgogne, entre Nemours et Auxerre, le long de l’A 6. Le gouvernement avait budgété un projet visant à mettre des sculptures au bord des autoroutes. Mais les rivalités politiques locales ont eu la peau du projet. Ce dernier ressurgit en 2007, toujours en Bourgogne. Il échoua à nouveau, cette fois car le financeur voulait que l’œuvre soit peinte en rouge, ce que Bernar Venet refusa. Le projet a alors atterri en Moselle. Une réunion a eu lieu en avril 2011 avec le Conseil Général, mais n’a pas abouti pour des raisons techniques et financières.

Le projet total est chiffré à 1,5 millions d’euros. Selon l’artiste, des partenariats permettraient de réduire la facture. Lui-même se dit prêt à faire un gros geste. La société CMI (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/01/18/cmi-se-renforce-a-distroff/) serait d’accord pour fabriquer gratuitement l’œuvre si les collectivités locales soutiennent l’initiative. En retour, l’artiste promet un rayonnement international. A l’heure où la Lorraine fait la part belle à l’art contemporain, il serait inconcevable de ne pas accueillir la plus grande sculpture du monde.

17 juin, 2012 à 14:57


3 Commentaires pour “La plus grande sculpture du monde en Lorraine ?”


  1. jean françois diord écrit:

    Dans les grands formats, on peut évoquer des réalisations en béton comme le « signal d’Hensies » (1972) à la frontière franco-belge du sculpteur belge Jacques Moeschal qui culmine à 60 mètres. Ce sculpteur était également le coauteur de la « flêche du Génie civil » réalisée à Bruxelles pour l’exposition 1958 (58,6m)
    Voir :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Moeschal
    http://wegen-routes.be/doss/A7f.html
    http://www.flechedugeniecivil.be/docs/08_02_Groupe36.pdf

    Pour la hauteur, il y a quand même quelques Bouddha en chine et au Japon qui dépassent les 100m…

    Il y a aussi la « Dublin Spire » qui elle mesure 120 mètres…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Spire_of_Dublin

    Lorsqu’on joue à « le mien est le plus grand » on n’est jamais sur de gagner…

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Le Conseil Général de la Moselle laisse pour l’instant le projet au point mort, faute de capacité financière, ou plutôt de volonté de faire.

  3. saulterre écrit:

    Oui sauf que cette sculpture pose toujours depuis 30 ans un grave problème aux ingénieurs qui ne veulent pas prendre la responsabilité quant à la sécurité vis à vis des automobilistes. Aucune assurance ne veut prendre ce risque d’après mes informations. Il faut savoir que les sculptures d’autoroute exigent beaucoup d’attention, le lieu n’est pas anodin, elles ne doivent présenter aucun danger et restées en bon état malgré la pollution.


Laisser un commentaire