Accueil Actualité Industries à nouveau menacées dans les Vosges

Industries à nouveau menacées dans les Vosges

1 min lues
11
0
7

La menace de fermeture de deux usines de sous-traitance automobile, à savoir Cimest et TRW, met en péril l’économie de toute une vallée des Vosges qui a l’impression de revivre la crise de l’industrie textile, il y a 25 ans (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/04/13/faillite-industrielle-la-plaine-vosgienne-a-l%E2%80%99agonie/). Si ces deux entreprises ferment, ce ne sera plus une vallée morte, ce sera une vallée déserte. Pourtant, leurs maisons mères respectives sont florissantes et réalisent beaucoup de bénéfices.

Cimest (Groupe Plastivaloire), installé depuis 30 ans à Rupt-sur-Moselle et spécialisé dans la fabrication de pièces plastique, est en cessation de paiement depuis le 10 mai dernier, mais de façon artificielle selon l’avocat des salariés. TRW s’est quant à lui vu retirer son principal client, Volkswagen, au profit d’une unité tchèque.

La fermeture des deux sites conduirait au licenciement de 413 CDI.

A noter que les deux usines souffrent directement de l’arrêt des hauts-fourneaux de l’aciérie ArcelorMittal de Hayange (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/09/11/siderurgie-arcelormittal-sacrifie-la-filiere-liquide-lorraine-sur-lautel-des-profits/).

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

11 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    10 février, 2013 à 16:27

    20 000 emplois ont été détruits dans l’industrie lorraine depuis le début de la crise de 2008, 50 000 depuis 2000. Au premier rang des départements lorrains, les Vosges accusent particulièrement le coup : les 15, 22 et 29 janvier, le Tribunal de commerce d’Epinal a prononcé 52 liquidations judiciaires, essentiellement dans les services et le bâtiment. Sur ce territoire, l’hécatombe frappe indistinctement : 120 emplois à la Cimest, 160 emplois à la corderie Bihr (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/10/17/suppression-d%E2%80%99emplois-chez-bihr-a-urimenil/), 110 emplois chez Lactalis (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/09/01/128-suppressions-demplois-a-la-fromagere-de-xertigny/), 250 emplois en péril au centre d’appels Transcom, 231 emplois supprimés chez TRW, 120 emplois menacés à la Manufacture Vosgienne du Meuble (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/11/30/le-declin-inexorable-de-l%E2%80%99industrie-du-meuble-dans-les-vosges/), etc.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Une académie de tennis à Cattenom

Alors que le projet de Julien Boutter de créer une académie de tennis sur les infrastructu…