Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Reconstruction du Pont Rapilly à Hauconcourt

Le pont suspendu Rapilly, qui enjambe la Moselle sur la RD 52 entre Hauconcourt et Ennery, sera reconstruit (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/03/05/ballade-a-hauconcourt/). Les travaux, d’un montant estimé à 9 millions d’euros, permettront d’élever un ouvrage plus sûr et mieux adapté à la circulation actuelle et à l’aménagement des territoires concernés. Cette traversée de la Moselle est en effet stratégique, l’activité économique à proximité y étant intense. Le Conseil Général de la Moselle a par conséquent opté pour une reconstruction, une solution plus pérenne que la simple réparation. Le chantier devrait se dérouler l’an prochain, pour une ouverture prévue fin 2013. L’objectif est de minimiser la durée de coupure de cet axe essentiel.

Rappelons que le pont Rapilly tient son nom de l’ingénieur à qui l’on doit sa reconstruction entre 1948 et 1950. L’ouvrage avait en effet été dynamité par les Français en 1940. Il arbore depuis une allure caractéristique, avec son armature en acier lorrain et ses immenses câbles qui le tiennent suspendu.

1 juin, 2012 à 11:33


3 Commentaires pour “Reconstruction du Pont Rapilly à Hauconcourt”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Les premiers signes de faiblesse du pont Rapilly sont apparus en 2011. Un moment évoquée, la restauration de l’ouvrage devenu vétuste et dangereux, estimée à près de 4 millions d’euros, n’a pas résisté à la nécessité de stabiliser ce point névralgique qui relie les rives droite et gauche de la Moselle. Plus qu’un pont, il est le point de passage obligé de l’activité économique du département puisqu’il dessert l’immense bassin d’emplois d’Ennery et le relie à l’autoroute A 31.

    Le chantier de reconstruction du pont Rapilly, qui assure le franchissement de la Moselle à Hauconcourt, est programmé jusqu’à fin décembre 2013 hors aléas climatiques. Il concerne la démolition de la structure actuelle et son remplacement par un nouvel ouvrage de 180 mètres de long et 20 de large de type « bow string ». Le vieux pont suspendu à des câbles de téléphérique réquisitionnés entre 1948 et 1952, la France manquait en effet d’acier après la Seconde Guerre Mondiale, laissera donc place à un tablier maintenu par des poutres latérales en arc. Cette opération, qui représente un investissement de 12 millions d’euros, garantira un niveau de service élevé pour les véhicules légers, poids lourds et autres convois exceptionnels. Elargi, le nouvel ouvrage d’art permettra également le cheminement sécurisé des modes doux (piétons, cyclistes, cavaliers).

    Plus grand, plus solide et plus beau, le futur pont conservera sans nul doute le nom de Georges Rapilly.

  2. mordacci écrit:

    pouvez vous me communiquer le date de pose du tablier
    merci…
    normalement vers le 12 novembre?

  3. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Le Pont Laurent Barbier a dernièrement été inauguré. Il permet à nouveaux aux 13 500 véhicules de franchir la Moselle et de relier Hauconcourt à Ennery par la RD 52. La circulation interdite durant les quinze mois de travaux avait obligé les automobilistes à faire un détour de 13 kilomètres.

    L’ancien Pont Rapilly avait été détruit en 1940 par les troupes françaises du Génie pour freiner l’avancée allemande. Il avait été reconstruit de 1944 à 1948. Devenu vétuste, sa démolition était devenue inéluctable pour des raisons de sécurité.

    Le nouveau Pont Barbier, rebaptisé à la mémoire de son architecte décédé en début d’année, a représenté un investissement de près de 13,5 millions d’euros pour le département de la Moselle. Il pèse 3 700 tonnes. Sa longueur totale est de 180 mètres et sa hauteur de 16 mètres. Il comprend un passage sécurisé pour les piétons et les cyclistes.


Laisser un commentaire