Accueil Actualité Restructurations aussi chez les douanes de Lorraine

Restructurations aussi chez les douanes de Lorraine

1 min lues
3
0
38

La RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) prévoit de supprimer 372 postes de douaniers en France, dont 45 dans l’interrégion de Lorraine, soit plus de 12 % des pertes. La suppression de tous ces emplois compromet fortement la réalisation des missions des agents et du service public qui en découle.  

Avec la suppression des milliers d’emplois militaires, le gouvernement français avait promis un plan de compensation avec la création de 1 500 emplois, dont 150 pour les douanes (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/10/23/150-douaniers-promis-a-metz/). Parallèlement, un service de 44 personnes va être supprimé. Inadmissible.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

3 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    3 juin, 2012 à 15:26

    Alors que la création d’un centre statistique de l’INSEE peine à s’engager (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/transfert-de-linsee-a-metz/), la situation du futur service des douanes, censé voir le jour sur le site de l’ancienne Base Aérienne de Metz-Frescaty, est également floue. Si 150 emplois devaient y être créés, il n’y en aurait finalement que 120. Pire, l’administration profiterait de l’occasion pour supprimer le Centre Interrégional de Saisie des Données douanières (CISD) de Metz, où travaillent actuellement 40 agents. 150 qui deviennent 120 – 40 = 80 ! Affligeant.

  2. bloggerslorrainsengages

    17 juin, 2012 à 15:13

    Les douaniers occupaient une nouvelle fois les rues de Metz pour dénoncer la suppression de 44 emplois.

    En matière d’engagements non tenus, les douaniers ont été servis (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/03/06/restructurations-militaires-craintes-sur-le-respect-des-engagements-de-letat-francais/). Afin de compenser le départ de 5 000 militaires, Nicolas Sarkozy avait promis la création de 1 500 emplois publics, dont la moitié serait des postes de l’INSEE (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/transfert-de-linsee-a-metz/), ainsi que 150 des postes de douaniers, dans le cadre d’un pôle de prélèvement de l’écotaxe sur les poids lourds, à partir du 1er janvier 2013. Le consortium privé Ecomouv (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/02/22/installation-du-consortium-ecomouv%E2%80%99-sur-la-ba-128-de-metz-frescaty/), qui doit s’implanter sur la Base Aérienne 128, assumera la partie technique du dispositif. Les douaniers se chargeront quant à eux de redistribuer le produit de la taxe aux collectivités locales. Or, il n’y aura au final que 120 personnels affectés à cette tâche. Par ailleurs, le centre interrégional de saisie des données de Metz, qui compte 44 postes, sera fermé. Ce service est chargé des statistiques (TVA, entrées et sorties des marchandises) du commerce extérieur pour la France. Le centre, qui est le plus importants des trois existants, traite les données de 70 départements.

    Si bien qu’en conclusion, 76 postes seront effectivement créés à Metz. Une vaste supercherie !

  3. bloggerslorrainsengages

    23 mai, 2013 à 11:31

    L’Etat français préfère vendre ses biens immobiliers pour en louer d’autres. Pour implanter le service des douanes promis à Metz dans le cadre des compensations liées aux iniques et odieuses restructurations militaires (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t444-restructurations-militaires-en-lorraine), il vient par exemple de louer 3 000 mètres carrés de bureaux dans le Quartier de l’Amphithéâtre. Et dire qu’il y a de nombreuses casernes vides …

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Installation du CEA Tech à Metz

Après Saclay, Grenoble, Nantes, Toulouse et Bordeaux, Metz aura également son CEA Tech (Co…