Accueil Actualité Du Grand domaine de Metz-Borny

Du Grand domaine de Metz-Borny

2 min lues
7
0
396

L’esplanade du Grand domaine de Borny, qui s’inscrit dans le cadre du Grand Projet de Ville, a dernièrement été inaugurée.

Du Grand domaine de Metz-Borny dans Actualité Grand-Domaine-Borny

L’esplanade du Grand Domaine à Metz-Borny (Crédits photo : Mairie de Metz)

Le chantier pyramidal de cet espace de 45 000 mètres carrés a commencé en 2004 par la destruction de quatre immeubles et de 800 appartements, le relogement de leurs occupants dans l’agglomération messine et la préfiguration d’un désenclavement à moyen terme.

Au total, sans la Boîte à Musique et la ligne Mettis, près de cent millions d’euros ont été investis dans le projet qui redessine un nouvel espace de vie avec sa place, son amphithéâtre à gradins, ses aires de jeux pour les enfants et les adolescents, ses pelouses, ses parkings, ses trottoirs, ses chemins clairs et son raccordement à la voie rapide Est par les rues de Picardie et de Champagne.

Sur les dernières étendues herbeuses, des immeubles de bureaux et un centre commercial seront construits. Ils figurent sur les plans originaux à la place des remparts qui ceinturaient autrefois Borny à l’Est.

(Source : RL du 30/04/2012)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

7 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    13 mai, 2012 à 14:25

    Depuis 1996, une partie du quartier de Borny, à Metz, est placée en Zone Franche Urbaine (ZFU), tout comme 14 des 37 hectares de la zone d’activités Sébastopol, soit au total 83 hectares. Le dispositif de ZFU permet aux entreprises de moins de 50 salariés qui exercent une activité économique de proximité et qui embauchent au moins un tiers de leurs employés dans le quartier de bénéficier d’exonérations de charges fiscales et sociales, par exemple sur la taxe foncière, l’impôt sur les bénéfices, les droits d’enregistrement ou les cotisations patronales de sécurité sociale. Initié en 2002, le Grand Projet de Ville a permis de démolir des grandes barres (836 logements supprimés) et de construire à la place un village de bureaux, qui doit à terme accueillir près de 800 salariés, ainsi que des petits immeubles résidentiels qui ont poussé comme des champignons. La ZFU affiche une belle croissance. Entreprises, commerces et surtout professions libérales s’y installent en masse, séduits, entre autres, par les mesures de défiscalisation. Plus de 500 établissements sont actuellement recensés. La maison médicale de 2 400 mètres carrés compte vingt médecins, mais aussi des dentistes, des gynécologues, un endocrinologue, un chirurgien, un ORL, un rhumatologue, des kinésithérapeutes, des podologues et des pédiatres. A proximité, des orthopédistes de l’hôpital Belle-Isle ont installés leur cabinet de consultations, tout comme des urologues de l’hôpital Saint-André. Par ailleurs, une dizaine de cabinets d’experts comptables, des huissiers, des assureurs et des avocats composent également ce paysage tertiaire. La zone franche devrait être totalement occupée d’ici cinq ans. Jusqu’à présent, elle n’a réussi qu’à créer des marginaux et n’a pas réellement bénéficié au quartier, alors que c’était l’objectif.

  2. bloggerslorrainsengages

    27 juillet, 2012 à 20:58

    Le dispositif des Zones Franches Urbaines (ZFU) est reconduit jusqu’en 2014. Néanmoins, les entreprises qui souhaitent bénéficier du dispositif d’exonérations fiscales doivent désormais employer au moins 50 % de salariés résidant en ZFU ou ZUS (Zone Urbaine Sensible), contre un tiers auparavant.

  3. bloggerslorrainsengages

    2 novembre, 2012 à 20:03

    Elancées et visibles de loin, les quatre tours du Limousin ont été construites en 1971 pour la classe moyenne. Aujourd’hui, plus personne ne souhaite y habiter, malgré la présence de logements spacieux de bonne facture, avec des fenêtres des deux côtés. La délinquance et les trafics de stupéfiants aux abords ou dans les immeubles ont en effet fait fuir les habitants. Des travaux d’un montant de 3,4 millions d’euros vont être entrepris pour améliorer le cadre de vie des derniers locataires et pour en reconquérir de nouveaux. Les accès vont ainsi être équipés de caméra de vidéosurveillance directement reliées à la loge du gardien. A l’extérieur, un mur végétal sera réalisé et l’aménagement paysager de la place sera soigné. Des jeux d’enfants et des points d’apport volontaire seront notamment installés. Les façades seront ravalées et repeintes dans un dégradé de vert, la dalle du parking sera rénovée, l’éclairage des parties communes refait et les boîtes aux lettres remplacées.

  4. bloggerslorrainsengages

    4 novembre, 2012 à 23:02

    Engagée depuis 2002, la rénovation urbaine de Metz-Borny s’achève. Cet ancien espace dense laisse désormais place à un quartier à échelle humaine. Le projet de rénovation urbaine s’est attaché à valoriser et à désenclaver le quartier, à favoriser son développement socioéconomique et à améliorer son cadre de vie environnemental. La démolition de 448 logements insalubres a libéré 45 000 mètres carrés d’espaces, offrant ainsi la surface nécessaire à l’aménagement du poumon vert de Borny, le Grand Domaine. La barre Dubuisson a été scindée en cinq îlots distincts et plus aérés. Les habitants ont ainsi pu se réapproprier ce nouvel espace résidentiel composé des cours d’Anjou, du Maine et de Normandie. 500 logements ont par ailleurs été réhabilités. Ils s’ajoutent à 551 autres répartis sur l’ensemble du quartier et à 236 logements réalisés sur les anciens sites des jardins familiaux. Afin d’ouvrir le fonds de Borny, un giratoire a été créé sur la RN 83 pour être directement raccordé au réseau autoroutier Est. Il sera prochainement complété par le passage du Mettis en 2013. Une Zone d’Activité Commerciale de 13 hectares a également vu le jour en 2004 pour accueillir des bureaux et recomposer le tissu urbain du quartier. D’autres aménagements sont encore prévus. L’ensemble Descartes, qui abritait auparavant un groupe scolaire, sera reconverti en 7 700 mètres carrés d’espace publics, avec notamment un centre dédié à la petite enfance. Des logements y seront également construits. Le centre socio-culturel Charlemagne pourrait quant à lui accueillir un nouvel équipement dédié à l’enfance, à la jeunesse et à la famille. Enfin, la Place du marché, conçue dans les années 1980, sera repensée pour offrir un lieu plus sécurisé et plus agréable aux habitants.

  5. bloggerslorrainsengages

    4 novembre, 2012 à 23:02

    Dans le cadre du Grand Projet de Ville de Borny (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t163-gpv-de-borny), un nouvel ensemble de 5 500 mètres carrés, dont 1 500 consacrés à des petits commerces, va voir le jour Rue de Sarre en zone franche, en face du projet du groupe Bénédic & Trimco. La livraison est prévue en 2014.

  6. Groupe BLE Lorraine

    14 mars, 2014 à 23:09

    481 entreprises se sont implantées sur la Zone Franche Urbaine (ZFU) de Metz-Borny entre sa date de création en 1996 et 2012. Huit bâtiments, accueillant des bureaux et des commerces, devraient encore être livrés avant fin 2015. Une fois ces programmes terminés, tous les terrains inclus dans le périmètre de la zone franche seront occupés. Cette dernière permet aux entreprises qui s’y installent d’obtenir de fortes exonérations fiscales et sociales.

  7. Groupe BLE Lorraine

    7 août, 2022 à 19:51

    L’immeuble de la Cour du Languedoc à Metz-Borny a été détruit. Il ne reste plus rien des halls d’entrée 8 à 18 et des 136 logements de cette grande barre à la triste réputation qui bouchait l’enclave. L’horizon est aujourd’hui dégagé. Seules les entrées 19 et 20 ont été conservées et de nouveaux espaces, ainsi que des voies d’accès ont été créés. L’ensemble de cette opération de réaménagent et de requalification a représenté un investissement de 8,5 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Forbach : un nouveau gymnase au Bruch

En construction depuis septembre 2012, le gymnase et le bâtiment relais du quartier du Bru…