Accueil Actualité Don ministériel aux Musées de la Cour d’Or de Metz ?

Don ministériel aux Musées de la Cour d’Or de Metz ?

1 min lues
5
0
164

Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre français de la culture, envisage de léguer aux Musées de la Cour d’Or de Metz un portait de lui réalisé par Bernar Venet. La toile, d’environ 80 centimètres sur 60, pourrait prendre place dans une galerie consacrée aux œuvres des artistes de l’Ecole de Metz, très certainement à proximité d’un portrait de Verlaine.

L’artiste plasticien Bernar Venet a renoué avec la peinture, pour faire un portrait de l’ancien ministre de la culture. Réalisé d’après une photo, il le représente de trois quarts, entre deux vasques du Château de Versailles, site qu’il dirigea de 2007 à 2011.

Bernar Venet, 72 ans, est loin d’être un inconnu à Metz. Ses monumentales sculptures d’acier rouillé, en forme d’arcs de cercle ou de spirales, sont déjà installées devant le Palais du Gouverneur.

Don ministériel aux Musées de la Cour d’Or de Metz ? dans Actualité portrait-Aillagon-Venet-Metz1

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

5 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    7 septembre, 2012 à 21:48

    Les Musées de la Cour d’Or de Metz possèdent une dizaine de tableaux du peintre messin Théodore Devilly (1818-1886), ainsi que des aquarelles et des dessins. Cette collection a dernièrement été enrichie, grâce à un généreux donateur, d’un tableau, Fantassin du Second Empire, et de plusieurs livres illustrés par l’artiste, dont Histoire et description pittoresque de la cathédrale de Metz, de Bégin, paru en 1843. Théodore Devilly est l’une des figures de l’Ecole de Metz qui a le mieux illustré la peinture d’histoire et la peinture religieuse.

  2. bloggerslorrainsengages

    29 septembre, 2012 à 14:23

    La chapelle des Petits Carmes va être aménagée en véritable hall d’accueil des Musées de la Cour d’Or de Metz. La billetterie, une boutique, une consigne, ainsi qu’un distributeur de boissons chaudes et froides y prendront place. Le montant de l’opération est de 3,5 millions d’euros.

  3. bloggerslorrainsengages

    29 septembre, 2012 à 14:24

    Les Musées de la Cour d’Or de Metz couvrent une superficie de 14 000 mètres carrés, dont 8 000 sont ouverts aux visiteurs. Ils abritent également une bibliothèque qui contient plus de 12 000 ouvrages consultables. L’établissement, véritable lieu de concentration historique, se répartie entre les thermes romains, le grenier de Chèvremont, frumentaire du milieu du XVème siècle, et le couvent des Petits Carmes, construit en 1670 par l’Italien Jean Betto. L’ensemble forme un écrin merveilleux. Une nouvelle entrée, plus lumineuse, sera aménagée dans la chapelle des Petits Carmes, située rue du Chanoine Collin, en prolongement direct de la Place d’Armes.

  4. bloggerslorrainsengages

    26 mai, 2013 à 19:50

    Fondé en 1839, le Musée de la Cour d’Or fait référence au Palais des rois mérovingien d’Austrasie qui occupait autrefois les lieux. En 1935, des travaux d’agrandissement ont permis la mise à jour des vestiges des thermes gallo-romains de la cité antique, que l’on peut aujourd’hui découvrir in situ dans le parcours muséal. Avec le déménagement de la Bibliothèque municipale en 1977, un vaste projet muséographique a été initié. Inauguré en 1981, celui-ci offre un voyage surprenant dans le temps et relie de prestigieux monuments conservés à leur emplacement d’origine comme le Grenier de Chèvremont (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/08/16/autant-de-tresors-a-mettre-en-valeur/), qui date du XVème siècle, ou la chapelle des Petits-Carmes, élevée au XVIIème siècle.

    Aujourd’hui, le Musée de la Cour d’Or dispose d’une surface d’exposition de 4 500 mètres carrés. Il se concentre avant tout sur l’histoire et l’art du Pays Messin et de la Lorraine.

  5. Groupe BLE Lorraine

    31 août, 2014 à 11:18

    La nouvelle entrée du Musée de la Cour d’Or, à Metz, ne sera finalement pas inaugurée en mars 2015, comme le prévoyait le calendrier, mais un an plus tard, en mars 2016. Bien que le projet soit passé de 3,5 millions d’euros à 4 millions d’euros, la question ne viendrait pas du financement mais de facteurs techniques. Le chantier est en effet complexe car il touche un édifice ancien. Un supplément d’études serait ainsi à l’origine du retard pris dans le démarrage des travaux. Initialement prévus en septembre 2013, ces derniers ne devraient pas débuter avant janvier 2015.

    En attendant, de juin 2012 à juin 2013, le sous-sol de la chapelle des Petits Carmes a été vidé de ses collections. 3 000 blocs lapidaires, 500 caisses de fouilles, 750 taques de cheminées et 1 500 oiseaux et grands animaux naturalisés ont été transférées à la Maison de l’archéologie et du patrimoine, située sur la zone de la Petite Woëvre, aux confins de l’Actipôle de Metz-Borny.

    A noter enfin que la future entrée du musée comprendra un lustre spécialement conçu pour le lieu.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Nouvel Office du Tourisme à Hombourg-Haut

Démarrés début 2012 après presque 18 mois de préparation en raison des demandes administra…