Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Austérité au Centre Hospitalier de Pont-à-Mousson

En trois ans, le Centre Hospitalier de Pont-à-Mousson a réduit son déficit de façon spectaculaire sans toucher à son personnel. Son trou financier est ainsi passé de près de 4 millions d’euros à 1,5 millions d’euros. Mais l’Agence Régionale de Santé (ARS) en exige plus, au détriment de l’activité médicale.

Selon les calculs de l’agence, qui s’est retranchée derrière des quotas, l’hôpital devrait se séparer de « 18 personnels soignants, infirmières, aides-soignantes et agents hospitaliers ». L’ARS a fait ses comptes en se basant sur un taux de remplissage du centre de 85 %, alors que celui-ci est de 97 %. La proposition de l’ARS est d’autant plus incompréhensible que la structure devrait prochainement ouvrir un nouveau service de soins de suite pour l’hématologie. Un signe encourageant du renouveau médical de cet établissement autrefois moribond. En attendant, 8 personnes en CDD ont déjà été remerciées, augmentant la charge de travail du personnel.

Une pétition a été signée par la quasi-totalité des salariés. Une grève et une manifestation devant les bureaux de l’ARS ont également été organisées. 

27 avril, 2012 à 23:35


Laisser un commentaire