Accueil Actualité Innovation de la forge lorraine

Innovation de la forge lorraine

2 min lues
0
0
58

Avec ForLorPreci, la forge lorraine innove et développe de nouveaux processus dans ses usines.

Contraction de Forgeage en Lorraine de précision, ce procédé a été lancé en 2008 par le pôle de compétitivité lorrain MIPI, devenu depuis Materalia (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/05/03/pole-de-competitivite-materalia-joue-la-carte-de-linnovation/). Il visait à mettre au point un procédé technologique de pointe pour la découpe de précision. Pour cela, il a associé l’Ecole Nationale des Arts et Métiers de Metz (ENSAM), les entreprises Manoir Industries de Bouzonville et Setforge de Hagondange (ex-SAFE, voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/03/23/la-safe-toujours-en-danger/), ainsi que le Centre de Recherche des Aciers Spéciaux du sidérurgiste Ascometal.

Après trois ans de collaboration, les partenaires ont pu constater que ce travail remarquable avait réussi à relancer une industrie traditionnelle comme la forge en Lorraine et à la rendre plus compétitive en Europe. Les retombées sont majeures pour les industriels. Le projet leur a permis d’améliorer leurs processus de production, de structurer leur recherche et développement par la chaîne numérique et la simulation, ainsi que de concevoir des outillages qui durent plus longtemps. Ils peuvent donc désormais proposer des solutions innovantes à leurs clients, ce qui se traduit en termes d’emplois. Les 210 salariés de Bouzonville ont été confortés et le site devrait embaucher entre 5 et 10 nouvelles personnes.

Rappelons enfin que ForLorPreci a mobilisé 1,76 millions d’euros. Ce partenariat entre industriels et université a permis à des entreprises lorraines de se différencier par l’innovation.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Quid des compensations aux restructurations militaires en Lorraine ?

Du côté lorrain de Belval, les décideurs sont toujours en train de se poser la question de…