Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Centre de R&D de Leach à Sarralbe

Sarralbe accueille depuis peu le centre d’excellence dédié à la recherche et au développement (R&D) de Leach International. Cette entreprise à la pointe de la technologie est spécialisée dans la distribution électrique en milieu sévère et sécuritaire. Afin de conquérir de nouveaux marchés et de trouver de nouveaux débouchés, la société avait besoin de s’étendre et de stimuler son innovation en se donnant les moyens de réaliser des tests en conditions réelles pour éprouver ses composants.

Or, toute extension était impossible sur son site de Sarralbe qui était en concurrence avec les Etats-Unis et Niort. Comme la politique américaine en matière d’exportation est extrêmement stricte, notamment pour le matériel de guerre avec la réglementation ITAR (International Traffic in Arms Regulations), la solution française s’est rapidement imposée à Leach pour pouvoir vendre ses produits à Dassault et bénéficier du Crédit Impôt Recherche (CIR). Restait cependant à trouver des bâtiments. C’est ce qu’a fait la commune de Sarralbe en rachetant pour 260 000 euros l’ancien lycée professionnel fermé depuis la rentrée dernière pour accompagner le développement de l’entreprise. Cette dernière a investi 2,5 millions d’euros dans les locaux pour créer son centre de R&D, qui est entre autres doté d’une pièce avec une cage de Faraday pour les tests foudre et d’une vaste salle pour réaliser des tests d’intégration des composants et simuler toutes les fonctions d’un avion. C’est d’ailleurs l’obtention d’un marché pour le Skylander (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/01/28/les-sous-traitants-du-skylander-se-positionnent/) qui est à l’origine du projet de centre de R&D. La société teste de même actuellement le plus gros cœur primaire d’avion qu’elle n’ait jamais fabriqué, celui du transporteur militaire A400 M.

Avec ce centre, la société espère enfin s’ouvrir les marchés du nucléaire et du ferroviaire, en particulier des tramways, en proposant de plus en plus de systèmes complets.

A terme, 150 ingénieurs travailleront dans ce centre pour Leach Europe et Power Systems.

15 avril, 2012 à 14:26


Laisser un commentaire