Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Investissement dans le sel à Varangéville

Le site de production de Varangéville a renouvelé son outil de raffinage du sel. L’ancien système datait de 1973 et fonctionnait au gaz naturel. Son coût était devenu trop élevé pour le marché.

Le nouvel équipement de 32 mètres de haut et de 700 tonnes est opérationnel depuis le début de l’année. Le sel est amené sous forme de saumure depuis le gisement, situé à une dizaine de kilomètres. L’eau, saturée, est soumise à une forte chaleur. Grâce à une puissante pompe, la vapeur d’eau est récupérée et sert à maintenir la chaleur dans l’appareil. Ce système de raffinage peut produire 560 000 tonnes par an, soit l’équivalent de 22 000 camions. Ses usages sont aussi bien agroalimentaires qu’agricoles ou industriels.

Sans cet investissement de 25 millions d’euros, le site était en danger. Avec sa nouvelle installation plus performante qui fonctionne à l’électricité, l’usine de Varangéville retrouve une visibilité pour une dizaine d’années.

(Source : RL du 24/03/2012)

27 mars, 2012 à 21:37


Un commentaire pour “Investissement dans le sel à Varangéville”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Avec un million de tonnes de sel produit chaque année, le site de Varangéville, en exploitation depuis 1856, représente à lui seul 25 % de la capacité de production du groupe Salins du Midi.


Laisser un commentaire