Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Virgin Megastore baisse son rideau à Metz

Après plusieurs mois de rumeurs, l’information a dernièrement été officialisée par la direction. L’enseigne Virgin Megastore, située à l’entrée de la rue Serpenoise, fermera définitivement ses portes le 30 juin 2012 au soir.

Inauguré en décembre 2000, le magasin avait remplacé le Monoprix dont la déshérence avait duré plusieurs années. Le promoteur belge Codic, bien connu en Lorraine avait alors investi 15 millions d’euros  pour gommer la verrue et construire un immeuble à l’architecture particulièrement réussie. Virgin s’y était alors installé pour bénéficier d’une surface de vente de 1 500 mètres carrés sur trois étages. L’arrivée de la grande enseigne internationale créée par le Britannique Richard Branson avait alors été unanimement saluée. Elle s’était d’ailleurs doublée de l’installation de la marque Etam, actuel NewYorker, juste à côté. Metz la commerçante, comme le scandent certains, faisait partie des 15 villes qui avaient réussi à séduire Virgin.

Alors que l’enseigne comptait à l’époque une trentaine de salariés, ils ne sont aujourd’hui plus que 17. Cinq directeurs se sont succédé. La marque Virgin Megastore est entre-temps passée sous le giron du groupe Lagardère Services, avant d’être revendue en 2007 à la société française d’investissements Butler Capital Partners (comme son nom ne l’indique pas).

Les raisons de la fermeture du magasin sont économiques. Indexés sur le chiffre d’affaires, les loyers fixés par le propriétaire belge Agridec sont devenus tellement extravagants qu’ils se sont élevés à 683 000 euros en 2011. Cela dit, la concurrence du e-commerce et les téléchargements ne sont pas non plus étrangers au désengagement de la direction. Comme certaines personnes avaient tendance à le prophétiser, l’installation de la Fédération Nationale des Acheteurs Cadres (ou FNAC pour les intimes) au sol-sol des Galeries Lafayette n’a rien à voir avec cette décision. Cependant, l’enseigne sera désormais libre d’appliquer les tarifs qu’elle veut, faute de concurrence.

Souhaitons désormais que le trou béant que laissera bientôt Virgin sera vite comblé par un nouveau magasin du même type, histoire de ne pas cumuler les verrues à proximité de la Colonne de Merten.  

A noter enfin que le Virgin Megastore messin n’est pas le seul concerné par les restructurations opérées par la direction France du groupe. En effet, après la fermeture des magasins de Saint-Denis, du Louvre à Paris et de Mérignac, ceux des Champs-Elysées et de Toulouse sont également menacés.

Virgin Megastore baisse son rideau à Metz dans Actualité logo-Virgin-Megastore-265x300

11 mars, 2012 à 23:15


4 Commentaires pour “Virgin Megastore baisse son rideau à Metz”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    L’attractivité de l’hypercentre messin va s’en trouver fortement réduite.

  2. Balthar écrit:

    Peut-être un futur Monoprix a la place….retour au source !

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Fermé le 30 juin, le Virgin Megastore, situé entre la Place de la République et la rue Serpenoise, est vide. A l’heure actuelle, aucun repreneur ne se serait manifesté. La rumeur d’un éventuel retour du groupe Monoprix 12 ans après son départ de Metz a dernièrement été démenti par l’enseigne.

  4. Groupe BLE Lorraine écrit:

    La Société Générale a dernièrement repris le grand immeuble marquant l’entrée de la Rue Serpenoise, au coin de la Place de la République, à Metz. Ce bâtiment emblématique avait auparavant abrité Monoprix, Virgin et enfin La Halle pour dix-huit mois. Il était en déshérence depuis plus d’un an. La banque y installera l’ensemble de ses services sur quatre étages et 1 500 mètres carrés d’ici fin 2017. La Direction Lorraine Nord déménagera également dans ce bâtiment vitrine. Une cinquantaine de personnes y travaillera. D’importants travaux de réaménagement devraient commencer début 2017.


Laisser un commentaire