Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Saint-Vincent : Perle gothique de Metz

Après la cathédrale de Metz, la basilique Saint-Vincent constitue, par ses dimensions, le second édifice religieux de Moselle. C’est la raison pour laquelle on la surnomme la « seconde cathédrale de Metz ». Pourtant, ce joyau de l’art gothique se dissimule derrière des arbres centenaires et surtout son monumental portail classique. Nul ne peut en effet imaginer que derrière son imposante façade du XVIIIème siècle, construite par les architectes Barlet et Louis sur le modèle de l’église Saint-Gervais de Paris, se cache un authentique édifice gothique du XIIIème siècle.

Saint-Vincent : Perle gothique de Metz dans Culture et patrimoine Basilique-Saint-Vincent-Metz

La basilique Saint-Vincent à Metz (Crédits photo : Wikipédia)

La façade superpose les trois ordres de colonnes, à savoir le dorique, le ionique et le corinthien. Une fois le portail franchi, le visiteur se retrouve dans la nef gothique, lumineuse et légère, qui s’élève à 22 mètres de haut. Des vitraux remarquables, en particulier celui intitulé Le couronnement de la Vierge de Laurent-Charles Maréchal, fondateur de l’Ecole de Metz, ainsi que le maître-autel, la chaire à prêcher suspendue et les reliques de Saint-Vincent et de Sainte-Lucie sont à découvrir…

15 février, 2012 à 22:01


3 Commentaires pour “Saint-Vincent : Perle gothique de Metz”


  1. andré écrit:

    Cet édifice est absolument magnifique quand on lui face de l’autre rive de la Moselle. Il est vrai qu’arriver devant ce monumental portail classique cela est très déconcertant, je dirais même qu’il dénature et occulte le reste du bâtiment, peut-être pourrait-on, dans un avenir plus ou moins lointain le démonter et le reconstruire ailleurs (je ne plaisante qu’à moitié quand je dis cela).

  2. JM écrit:

    Laurent-Charles Maréchal (oui) ou Félix Maréchal (non), mais pas Laurent-Félix!

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    La basilique Saint-Vincent de Metz a été désacralisée le 24 mai 2012. Il faut dire qu’elle ne servait plus au culte depuis de nombreuses années. Les offices ont été transférés à la chapelle Saint-Clément. La basilique pourrait à l’avenir accueillir des expositions et des concerts. Mais cela ne devrait pas intervenir avant au moins trois ans, du temps de réaliser les travaux de mise en sécurité.

    Rappelons que pour la période 2009-2012, 1,42 millions d’euros ont été engagés pour restaurer l’édifice.


Laisser un commentaire