Accueil Actualité Ban-Saint-Martin : requalification du centre-ville et du collège

Ban-Saint-Martin : requalification du centre-ville et du collège

2
0
120

La requalification annoncée du centre du Ban-Saint-Martin inclut des travaux importants au collège Jean Bauchez, dont l’immense gymnase de 950 mètres carrés a été incendié en octobre 2011. L’ensemble sera démoli et chaque bâtiment sera refait. Car si le collège, qui date de 1965 affiche une bonne tenue, il n’en est pas moins une passoire énergétique. Il pourrait bénéficier d’une enveloppe de 20 millions d’euros pour une requalification complète. Le Conseil Général de la Moselle prévoit en effet de refaire 27 de ces collèges métalliques.

Non loin de là, la commune envisage de créer une place sur les casernes démolies juste devant le gymnase, afin de se doter d’un véritable centre-ville. Un multi-accueil pourrait également voir le jour.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

2 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    19 mai, 2013 à 19:44

    Plus de cinq ans après la démolition de la caserne Dupuis suite à plus de quinze ans de tractation, les travaux devraient enfin prochainement commencer au Ban-Saint-Martin. Un véritable centre-ville devrait être créé sur ce secteur de 1,5 hectares situé en zone rouge inondable. Une structure multi-accueil pour les enfants de 0 à 3 ans, une nouvelle mairie, des appartements en accession et une grande place sont d’ores et déjà programmés.

  2. bloggerslorrainsengages

    31 juillet, 2013 à 13:30

    Le nouveau quartier baptisé « Le Bois de Chanteraine » est en pleine construction au Ban-Saint-Martin. 140 habitations, logements collectifs et pavillons, vont peu à peu sortir de terre dans le respect des normes issues des Grenelles 1 et 2 de l’environnement. Au pied du Mont Saint-Quentin (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/02/28/saint-quentin-un-mont-comme-symbole-de-toute-une-agglomeration/), non loin de la Tour Bismarck (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/07/24/petite-histoire-de-la-tour-bismarck/), elles bénéficieront toutes d’une situation privilégiée à l’aménagement particulièrement soigné. Pour cela, les six hectares d’un ancien champ de tir militaire, jalonné de merlons et de casemates, ont été défrichés.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Un jardin sur les crêtes vosgiennes

Perché à 700 mètres d’altitude entre Le Tholy et Granges-sur-Vologne, le Jardin de Berchig…