Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Des Dragons de Metz et d’ailleurs

Pour fêter l’entrée dans l’année du Dragon, l’Institut Confucius de l’Université de Lorraine a dernièrement fait défiler et serpenter deux monstres flanqués de deux lions dans les rues du centre-ville de Metz. Les horribles créatures, bariolées scintillantes, étaient portées par des étudiants chinois en tenues traditionnelles. Sur chaque place, ils ont fait danser et onduler les dragons de satin broché au rythme des tambours et des cymbales de quelques musiciens.

Metz accueille en effet depuis quelques années près d’une centaine d’étudiants chinois qui prennent une place croissante dans la vue culturelle de la ville aux 3 000 ans d’histoire. A tel point, que le 15ème Institut Confucius de France y a été inauguré en novembre 2011. La structure devrait bientôt proposer des cours de mandarin, des activités culturelles et des loisirs, comme le tai-chi-chuan ou la calligraphie, ainsi que des conférences et des expositions.

Créature de légende, le dragon est dans la tradition chinoise un monstre hybride. Il est en effet doté d’un long corps de serpent et possède des cornes de cerf, des oreilles de vache, une peau d’écailles et quatre jambes. Il est censé apporter les quatre bénédictions, à savoir la richesse, la vertu, l’harmonie et la longévité. Il est le signe le plus puissant du zodiaque chinois. Mais l’année du Dragon est aussi celle où le risque d’incendie est accru.

Il y a 2 000 ans, le Graoully terrorisait la population de la cité antique de Metz (Divodurum) non loin des ruines de l’un des plus grands amphithéâtres de l’Empire romain. En l’an 47, Saint Clément, premier évêque de Metz, captura le dragon et le noya dans la seille, symbolisant ainsi la conversion d’une civilisation païenne déclinante au christianisme. De nos jours, le Graoully, dont les écailles brillent sur le toit de la gare de Metz, hante toujours l’imaginaire et la conscience populaire. Il veille également sur le maillot du hockey club de Metz et du FC Metz. Les Grenats ont d’ailleurs signé un partenariat avec la fédération chinoise de football pour former et tirer profit des futurs champions asiatiques.

8 février, 2012 à 23:16


Un commentaire pour “Des Dragons de Metz et d’ailleurs”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    L’Institut Confucius de l’Université de Lorraine a dernièrement été inauguré à la bibliothèque universitaire du Saulcy, à Metz. La structure comprend une salle de documentation contenant 3 000 ouvrages pédagogiques et culturels à disposition du public. Des activités linguistiques, culturelles et sportives sont également proposées, à l’image de la calligraphie, de l’apprentissage du chinois ou encore d’initiations aux arts martiaux. L’Institut fait en outre office de centre d’examen pour les étudiants qui veulent passer le HSK (Hanyu Shuiping Kaoshi), un test de compétence en chinois.


Laisser un commentaire