Accueil Actualité Les défis de la Lorraine étudiante

Les défis de la Lorraine étudiante

3 min lues
5
0
24

La Lorraine compte 82 000 étudiants. Elle se situe à la troisième place des provinces françaises en la matière. Mais le taux de scolarisation y est faible dans l’enseignement supérieur. En effet, les étudiants se dirigent avant tout vers des bacs technologiques et des formations post-bac courtes, signe pour eux « d’une insertion plus rapide dans la vie active », selon l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques).

Par ailleurs, 86 % des futurs diplômés vivent dans une aire urbaine et 96 % y étudient. En termes de densité des étudiants, Nancy se situe au troisième rang des aires urbaines françaises, Metz au 32ème. Les deux regroupent plus des trois-quarts des étudiants, soit 42 800 à Nancy et 22 200 à Metz. Ces deux zones concentrent l’offre la plus large dans les formations et les filières.

La Lorraine se caractérise également par sa forte proportion d’élèves boursiers, 32 %. Autre signe de son histoire industrielle, un quart des étudiants, soit 18 000, cumule emploi et études.

Les universités lorraines, réunies dans la toute jeune Université de Lorraine, ainsi que les réseaux des grandes écoles ont attiré en cinq ans 3 700 cerveaux étrangers.

D’une manière générale, les jeunes lorrains restent fidèles à la Lorraine pour leurs études. Mais une fois diplômés, ils ont tendance à quitter la Lorraine.

Les défis posés à l’UDL sont donc multiples pour renforcer son attractivité et pour décrocher le label Campus du XXIème siècle, un sésame indispensable pour attirer des étudiants de deuxième et troisième cycle à haute valeur ajoutée, tant le poids universitaire de Strasbourg et de Paris encombre.

Les défis de la Lorraine étudiante dans Actualité logo-UDL-300x132

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

5 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    19 février, 2012 à 22:59

    En cinq ans, 3 700 étudiants étrangers ont été accueillis à l’Université de Lorraine. Ils représentent un quart des arrivées d’étudiants en Lorraine, ce qui place notre belle province dans ce domaine au 4ème devant Rhône-Alpes et PACA. 38 % de ceux-ci sont originaires d’Afrique, 30 % des pays de l’Union européenne et 19 % d’Asie.

  2. bloggerslorrainsengages

    7 mars, 2012 à 0:16

    Selon une étude de l’INSEE, parue en décembre 2011, Nancy se positionne au 3ème rang des villes en termes de nombre d’étudiants par habitant en France, avec 10,2 étudiants pour 100 habitants. Mais si la Lorraine offre de nombreuses formations, elle peine à garder ses diplômés, en partie à cause du manque d’entreprises. Son défi consiste donc à renforcer son attractivité dans un contexte où les étudiants s’attachent en premier lieu à l’offre de formation et à la proximité géographique du lieu d’enseignement.

  3. bloggerslorrainsengages

    31 août, 2012 à 22:42

    Les points forts de l’offre de formation en Lorraine sont sa diversité et sa richesse. Du niveau V au niveau II, la Lorraine offre une carte des formations variée et riche de nombreuses spécialités, à l’instar de l’alternance. Ces dernières années, notre territoire a ainsi vu augmenter ses flux d’étudiants du supérieur formés par apprentissage. La Lorraine propose également des formations rares, notamment dans le domaine des métiers d’art et du luxe : travail du verre, travail du bois et lutherie. Ces cursus accueillent des Lorrains tout comme des jeunes issus de toute la France. La Lorraine compte de même de grandes écoles d’ingénieurs comme les Arts et Métiers ParisTech et Supélec à Metz, les Mines de Nancy, l’Ecole Nationale de Géologie à Nancy, l’Ecole Nationale de Génie Rural des Eaux et Forêts à Nancy, l’Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois à Epinal, l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires à Vandœuvre-lès-Nancy ou encore l’ICN Business School à Nancy.

    La Lorraine propose enfin des formations ouvertes à l’international, en particulier des cursus franco-allemands avec le premier cycle de Sciences-Po Paris à Nancy, une licence franco-allemande à l’Université de Lorraine à Metz et l’Institut Supérieur Franco-allemand de Techniques, d’Economie et de Sciences de Metz.

  4. Groupe BLE Lorraine

    19 janvier, 2014 à 20:07

    L’Université de Lorraine compte 50 602 étudiants. L’institution est par ailleurs le troisième employeur de la région avec 6 700 salariés.

  5. Groupe BLE Lorraine

    19 août, 2015 à 22:34

    Metz est la seconde ville en France, derrière Paris, à accueillir le plus d’étudiants allemands.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Regard inédit sur les champs de bataille

Dans le cadre d’un projet d’audio-guidage des champs de bataille de Verdun, une équipe de …