Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Sports
  • > Athlétisme : le triptyque des grands meetings lorrains

Athlétisme : le triptyque des grands meetings lorrains

L’athlétisme passe par la Lorraine. Après le Schlossberg à Forbach (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/06/02/meeting-international-dathletisme-a-forbach/), la Lorraine accueille en l’espace de quatre jours trois rendez-vous majeurs. Nancy commence toujours par le meilleur.

A Tomblaine, près de Nancy, la 21ème édition du meeting Stanislas (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/06/21/le-meeting-stanislas-soffre-un-beau-plateau-pour-ses-20-ans/), seconde étape du très relevé circuit Pro Athlé Tour, l’antichambre de la Ligue de Diamant, a accueilli au stade Raymond Petit Renaud Lavillenie et Romain Mesnil à la perche, Véronique Mang et Myriam Soumaré aux 100 mètres et le recordman du monde de tous les temps aux 800 mètres, le prodige kenyan David Rudisha, qui à 22 ans, a réalisé un chrono de 1’41’’01 la saison passée. A noter également que Ladji Doucouré, champion du monde en 2005 et toujours recordman de France du 110 mètres haies (12″97), était également de la partie. Le meeting Stanislas présente un total de 12 épreuves. 

Athlétisme : le triptyque des grands meetings lorrains dans Sports Meeting-Stanislas

Le Meeting Stanislas (Crédits photo : linternaute.com)

Au stade Dezavelle de Metz, le meeting Athlélor attire aussi chaque année des athlètes de renom. Le rendez-vous est aujourd’hui un événement
national à teneur internationale. Victime de son succès, Athlélor a accueilli en 2011 250 compétiteurs. Il y en avait une centaine sur la liste d’attente. Véronique Mang, double médaillée d’argent européenne, s’est également alignée sur la ligne droite à Metz. Tout comme Ronald Pognon, premier Français à être passé sous la barre des 10″ sur 100 mètres. A noter aussi, la présence au marteau du champion olympique en 2000 à Sydney, à savoir le Polonais Szymon Ziolkowski. D’ailleurs, le troisième rendez-vous lorrain est consacré exclusivement au marteau. Il se déroule à Amnéville-les-Thermes (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/06/27/du-marteau-des-hommes-de-fer/). 

De manière générale, si les meetings lorrains réussissent à accueillir plusieurs athlètes de renom, il leur est plus difficile d’attirer des athlètes accaparés par la juteuse Ligue des Diamants, soit le circuit des grands meetings internationaux. De même, les très bons athlètes français sont plus chers, parce que leurs managers estiment que ce sont eux qui font venir le public. Il s’agit aussi d’une évolution logique liée à leur progression. C’est pourquoi le public lorrain n’a plus guère l’occasion de voir Renaud Lavillenie ou Christophe Lemaitre à Forbach, par exemple, tous deux pourtant assidus à l’évènement du Schlossberg. Forbach, comme Metz, se rabat par conséquent sur des athlètes en devenir, d’autres qui n’entrent pas dans les grandes réunions internationales, ou d’autres encore qui ont besoin de courir ou de concourir à l’instant T.

28 janvier, 2012 à 0:28


Laisser un commentaire