Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

L’usine de CD audio de Forbach fermée

La série des fermetures de sites se poursuit en Lorraine. Cette fois, c’est l’usine Sonopress de Forbach qui fabrique des CD audio qui est touchée. Le groupe Bertelsmann a en effet décidé de fermer son site de production au 1er mars 2012.

Pourtant, le géant allemand des médias se porte très bien. Il abandonne donc purement et simplement son usine de Forbach et ses 51 salariés. Certes, le CD est un produit qui va bientôt disparaître. 1 568 millions de CD audio ont été produits dans le monde en 2009. En 2015, le marché prévoit qu’il n’en faudra plus que 395 millions. Mais le groupe a de multiples autres activités. Il aurait par conséquent pu envisager une reconversion du site, plutôt que de considérer sa fermeture.

Le directeur de l’usine assure que des propositions de reclassement dans le groupe seront « vraisemblablement » faites à tous les employés. Bertelsmann possède notamment un centre d’appels dans le Pays Messin.

Rappelons que l’usine de Forbach est passée de la production de 55 millions de CD par an au milieu des années 2000 à 15 millions de CD en 2011. Elle avait un portefeuille de clients prestigieux comme Universal et Sony.  

22 janvier, 2012 à 22:05


3 Commentaires pour “L’usine de CD audio de Forbach fermée”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Les salariés de Sonopress Forbach dénoncent la « mascarade » à laquelle se livre Bertelsmann. Quand il s’est implanté à Forbach, le géant allemand savait déjà que l’industrie du CD était condamnée. Or, il n’a pas cherché à diversifier l’activité, la cantonnant à la simple production de CD audio, alors que ses sites allemands ont été diversifiés dans les Blu-ray et les DVD. Les salariés affirment que l’usine forbachoise est viable jusqu’en 2014. De plus, de deux clients importants, à savoir Sony BMG et Universal France, continuent à leur donner du travail. Ils demandent par conséquent à Bertelsmann de bien vouloir préserver leurs emplois le temps qu’ils trouvent une autre vocation à l’entreprise. Ils attendent également une mobilisation des pouvoirs publics, qui n’ont pas l’air de réagir.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Les 16 salariés de Lorraine Logistique France (LLF) à Creutzwald se retrouvent sur le carreau. Le 9 mai dernier, la chambre de Commerce du Tribunal de Metz a prononcé l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire et le licenciement de l’intégralité du personnel, faute de repreneur.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Après des mois de lutte, les salariés de Sonopress ont été lâchés par le groupe Bertelsmann, géant ingrat du multimédia. L’usine de pressage de CD a définitivement fermé ses portes sur le Technopôle de Forbach. Le bâtiment de 9 400 mètres carrés au sol, qui appartient à la Communauté d’Agglomération de Forbach, est donc à vendre à un prix de 2,7 millions d’euros. Afin de faciliter l’implantation de Sonopress en 2000, la collectivité avait en effet pris à sa charge la construction d’une usine flambant neuve moyennant un investissement de 3,3 millions d’euros. Le site bénéficie d’une situation idéale, à proximité immédiate des principales voies de communication de Moselle-Est et à deux pas de la frontière avec la Sarre.


Laisser un commentaire