Accueil Actualité La psychiatrie thionvilloise menacée par l’ARS

La psychiatrie thionvilloise menacée par l’ARS

2 min lues
0
0
126

Les responsables de l’hôpital Bel Air de Thionville se montrent inquiets quant à l’avenir de la psychiatrie dans leur établissement.

Actuellement implanté sur le site de Beauregard, le service doit déménager en 2013. L’opération de reconstruction de la psychiatrie a été reconnue comme indispensable. 8 millions d’euros ont en effet été apportés par l’Etat français dès 2007. Tout était planifié depuis quelques années. Le permis de construire a été déposé. Les travaux préalables de parking et de réseaux ont été réalisés, afin de préparer la construction.

Mais la donne a changé depuis quelques semaines, lorsque l’Agence Régionale de Santé (ARS) a décidé de s’accorder du temps pour réfléchir à l’organisation territoriale de la psychiatrie. Or, on sait que la période de rigueur budgétaire n’augure rien de bon, un nouveau désert médical (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/09/09/sante-plus-de-psychiatre-dans-le-saulnois/) se dessine aux Pays des Trois Frontières…

La folie de l’ARS continue donc de semer le trouble et le désordre en Lorraine (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/06/18/chirurgie-cardiaque-laffaire-roux-toujours-dans-le-flou/). Stop aux atermoiements et aux interrogations inutiles de cette agence maintenant !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les zones pour affronter la crise

La communauté d’agglomération de Thionville Portes de France entend par-dessus tout asseoi…