Accueil Actualité La psychiatrie thionvilloise menacée par l’ARS

La psychiatrie thionvilloise menacée par l’ARS

2 min lues
0
0
48

Les responsables de l’hôpital Bel Air de Thionville se montrent inquiets quant à l’avenir de la psychiatrie dans leur établissement.

Actuellement implanté sur le site de Beauregard, le service doit déménager en 2013. L’opération de reconstruction de la psychiatrie a été reconnue comme indispensable. 8 millions d’euros ont en effet été apportés par l’Etat français dès 2007. Tout était planifié depuis quelques années. Le permis de construire a été déposé. Les travaux préalables de parking et de réseaux ont été réalisés, afin de préparer la construction.

Mais la donne a changé depuis quelques semaines, lorsque l’Agence Régionale de Santé (ARS) a décidé de s’accorder du temps pour réfléchir à l’organisation territoriale de la psychiatrie. Or, on sait que la période de rigueur budgétaire n’augure rien de bon, un nouveau désert médical (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/09/09/sante-plus-de-psychiatre-dans-le-saulnois/) se dessine aux Pays des Trois Frontières…

La folie de l’ARS continue donc de semer le trouble et le désordre en Lorraine (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/06/18/chirurgie-cardiaque-laffaire-roux-toujours-dans-le-flou/). Stop aux atermoiements et aux interrogations inutiles de cette agence maintenant !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Fermetures de classes : péril en la demeure à Sarreguemines et Volmunster

A la rentrée prochaine, la maternelle du Parc à Sarreguemines sera tout simplement rayée d…